Les ATS, ces logiciels qui révolutionnent votre processus de recrutement

par La rédaction

Le service RH cherche constamment à améliorer son processus de recrutement pour réduire les coûts liés entre autres au tri des candidatures. La digitalisation permet d’apporter les outils nécessaires au suivi efficace des candidats. Les ATS (Applicant Tracking System) sont de plus en plus utilisés en entreprises pour faciliter le travail du recruteur.
 

Un ATS, de quoi s’agit-il ?

Un ATS est tout simplement un logiciel capable de gérer l’ensemble du processus de recrutement. Ainsi, un ATS est très complet car il permet au recruteur de récolter les CV sur le site carrière, de poster les annonces de manière fluide et simplifiée, il peut traiter et gérer les candidatures, il permet de suivre le processus par rapport à la progression du candidat, il identifie et organise les meilleurs profils et programme les entretiens vidéos par exemple.
Un outil très pratique pour gérer un grand nombre de CV et qui évite au recruteur de gérer les candidatures par un simple Excel. Les ATS étaient surtout utilisés dans les grandes entreprises qui ont à gérer un nombre conséquent de candidatures et d’offres. Aujourd’hui, les PME ainsi que certaines Start-Ups n’hésitent pas à utiliser ces logiciels qui facilitent le processus de recrutement.
 

Comment choisir son ATS ?

 Tout d’abord, il faut savoir qu’on distingue deux types d’ATS :
– ceux qui sont installés sur le serveur privé de l’entreprise.
– Ceux qu’on appelle SAAS (Software as a Service) qui sont hébergés par le fournisseur de l’ATS et qui fonctionnent en Cloud.
Ce sont ces derniers qui sont aujourd’hui privilégiés par les entreprises. En effet, c’est le fournisseur qui gère les mises à jour du logiciel, pas besoin donc d’un service informatique pour régler les petits bugs. Pour choisir au mieux son ATS, il faut tout simplement que vous sachiez quelles missions vous voulez lui donner et à quel champ vous voulez l’élargir. Plus vous aurez la main sur le processus de recrutement moins l’ATS aura d’utilité. En revanche, l’ATS ne remplacera pas le recruteur, qui aura toujours le rôle de trier les meilleurs candidatures, communiquer avec les candidats ou encore réaliser les demandes d’entretien.
 

Un ATS, combien ça coûte ?

Un logiciel capable de gérer les candidatures, d’améliorer le processus de recrutement, de faciliter la collaboration et de faire gagner autant de temps est forcément très cher ? Et bien pas forcément. En effet, le prix des ATS varie énormément. Certains sont totalement gratuits mais ont évidemment moins de fonctionnalités. D’autres sont en partie gratuits et deviennent payants lorsque l’on veut élargir leur champ d’utilisation. Enfin, les logiciels payants en fonction du nombre d’utilisateurs sont les plus couramment utilisés. Ce modèle varie de 10-15 euros à 400 euros par mois en fonction du nombre d’utilisateurs.
Vous l’aurez compris, les ATS varient en fonction des besoins de l’entreprise, mais sont au final plus rentables pour le service RH.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire