4 bonnes raisons de miser sur le job sharing en entreprise

par La rédaction

Le job sharing désigne le partage des responsabilités d’un seul poste entre deux personnes qui travaillent à temps partiel. Ce partage de l’emploi est peu utilisé car il souffre de plusieurs idées reçues. En effet, il est souvent jugé complexe et destiné surtout aux femmes enceintes. Or, il présente plusieurs avantages dans un monde du travail de plus en plus flexible. En voici 4 :
 

#1 Le job sharing facilite les supports de travail

Le travail partagé facilite l’utilisation des supports de communication. En effet, pour deux salariés sur un même poste, une adresse e-mail suffit. De plus, cela facilite l’interaction et la collaboration des deux salariés dans leur travail. Une entente qui peut in fine faciliter le travail des collaborateurs. Il est également possible pour les salariés en job sharing de travailler en vidéo conférence pour s’entraider.
 

#2 Le travail en duo permet d’être plus performant

C’est bien connu, travailler en équipe permet en général de réussir plus efficacement ses projets. C’est la même chose pour le job sharing. En effet, l’entraide des deux salariés va permettre de réduire le risque d’erreurs et d’améliorer la performance globale.

#3 Le job sharing permet de partager vie familiale et vie professionnelle

Le cliché du job sharing destiné aux femmes enceintes persiste en entreprise. Pourtant, le travail partagé est un système qui convient aussi aux pères de familles ou séniors du groupe. Le travail en temps partagé permet d’avoir du temps pour sa famille et s’occuper des enfants. De plus, le job sharing peut correspondre à plusieurs autres profils comme des travailleurs indépendants, des personnes qui lancent leur activité ou bien un entrepreneur qui crée sa Start-up. Bien souvent, le job sharing devient même une situation définitive.

#4 Le partage du poste apporte de la stabilité

Le job sharing peut se révéler très utile pour apporter de la stabilité dans le travail. En effet, lorsqu’un des deux salariés est malade ou absent, l’autre est capable de compenser son travail et assurer la continuité. Le travail partagé permet également une charge de travail moins conséquente. Ainsi, ce système apporte du bien-être pour le salarié qui est plus impliqué et efficace dans son travail. Le job sharing peut également être proposé aux salariés aux bords du burn out, devenu très courant ces dernières années.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire