Digitalisation RH : la solution de gestion des temps, créatrice d'autonomie

par La rédaction

A l’occasion de la matinale RH «  Expérience collaborateur : des solutions de gestion des temps pour plus d’autonomie » nous avons rencontré et interviewé Jérémie Bernard, Responsable qualité et services et consultant SIRH de Asys, qui nous a parlé de la digitalisation RH et de l’importance de l’autonomie en entreprise.

Afin d’assurer le bon fonctionnement de l’entreprise, plusieurs outils digitaux, telles que des solutions de gestion des temps, sont mis à disposition et permettent la suppression de tâches à faible valeur ajoutée et le développement d’une certaine autonomie.

Le concept d’autonomie concerne deux grands axes de l’entreprise, le premier axe est représenté par les collaborateurs et le deuxième concerne les managers.

Grâce à cette digitalisation RH, plusieurs options vont être mises à la disposition des collaborateurs grâce à ce type d’outil de gestion des temps, comme par exemple : déclarer son temps de travail, gérer ses absences, demander ses congés payés et également ses tickets restaurants, ou bien même déclarer ses heures de télétravail.

Pour le manager c’est également le cas : cette solution va lui permettre de recevoir des alertes, de valider les plannings et les absences de leurs collaborateurs, et bien sûr être au courant s’il y a des anomalies. Cette nouvelle organisation est centrée sur un objectif majeur, libérer la fonction des ressources humaines et permettre aux RH de se concentrer sur l’humain.

Finalement, cette autonomie va apporter trois niveaux de bénéfice en entreprise : au niveau du collaborateur c’est l’aspect autonomie qui est mis en avant, de nouvelles possibilités et libertés s’offrent a eux. Concernant l’aspect manager, ce genre d’outil va leur permettre de gagner en compétences et en responsabilité : le but étant de décharger les RH de toutes ses missions de gestion des temps et de plannings.

Puis, surement l’un des niveaux le plus important, la fonction RH qui elle, va être soulagée de toutes ces tâches fastidieuses (administration, gestion de la paie et des temps…).

En effet, l’outil va libérer du temps aux RH mais également des ressources, ce qui va leur permettre de se consacrer à leur cœur de métier. La fonction RH est alors « libérée » et peut se concentrer sur des tâches à valeurs ajoutées, qui sont plus importantes, comme être l’écoute de chaque collaborateur, leur garantir une réelle qualité de vie au travail, etc.

Afin d’assurer une bonne mise en place d’un logiciel de gestion des temps, c’est très important de prendre en compte l’équilibre et la bonne entente entre la DSI et la fonction RH. L’objectif est de faire en sorte que ces deux fonctions se mettent d’accord sur la technologie que l’entreprise va embarquer, quel outil utiliser et avec quelle sécurité de données.

Puis, il y a bien sûr un autre aspect à ne pas négliger qui est de se demander quelles vont être les périmètres et les responsabilités accordées au managers, ainsi qu’aux collaborateurs.

En fin de compte c’est à toute l’entreprise que la digitalisation RH va profiter : les collaborateurs sont plus autonomes, les managers vont gagner en responsabilité et les RH qui auront plus de temps vont pouvoir le consacrer aux tâches à valeurs ajoutées axées sur le collaborateur.

Pour en savoir plus sur les clés de succès d’une solution de gestion des temps, l’équipe de myRHline vous propose le Guide RH : j’ai un projet digital de gestion des temps

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire