Article sponsorisé

Test de recrutement : mesurer c’est bien, matcher c’est mieux !

par La rédaction
.

La mesure est une chose, le matching en est une autre !
 
Imaginez un médecin qui se limiterait à prendre la tension et à s’enquérir de la température et autres symptômes de ses patients, sans les associer à une maladie. ‘’Vous avez de la température et de la tension, mais je ne sais pas pourquoi’’. Il serait plus rassurant qu’il nous dise : ‘’Vous souffrez de bronchite, ce traitement va vous soigner’’. Pour ce faire, il associe les symptômes à un corpus de corrélations lui permettant ensuite d’en déduire un traitement.
 
Eh bien c’est la même chose en matière de test de recrutement. Les éditeurs se limitent à mesurer les dimensions de personnalité sans disposer d’un corpus solide des liens entre performance et personnalité. Dans le meilleur des cas, travaillant avec une majorité de cabinets de recrutement, ils ne disposent que d’une donnée de performance : la réussite de la période d’essai. C’est pour le moins bien pauvre pour un test de recrutement fiable.
 
A Céquoia nous avons collecté auprès de la communauté scientifique plus de 200 millions de données nous permettant l’analyse approfondie des liens entre personnalité et performance. Ces données sont ; d’un côté, toutes les dimensions de personnalité issues de notre test de recrutement ; de l’autre, les facteurs de performance provenant des SIRH. Nous enrichissons continuellement notre base de nos propres études clients. D’ailleurs, la personnalité représente 30 % de la performance globale !
 
Par exemple, chez un leader international du transport, dont l’enjeu était la réduction du turn over et de l’absentéisme, nous avons mesuré les corrélations entre tous ces éléments et le profil de personnalité des candidats. Ils ont passé notre test de recrutement. Un an après, leurs données de performance – dont la présence ou non dans l’entreprise et l’absentéisme – ont été collectées, pour être corrélées à leur test de recrutement. Ces analyses ont donné lieu à un profil de performance sur mesure. Ainsi, cette entreprise a pu réduire son turn over et son absentéisme par le matching scientifique.
 
Et même s’il n’a qu’un seul recrutement, nos clients peuvent interroger notre base de données. En effet, l’application Céquoia est conçue pour que chaque recruteur puisse visualiser un profil de performance intégré à son test de recrutement. En quelques minutes, il définira le profil du poste, ses spécificités et celle de l’entreprise. A l’aide de nos bases de données, un profil de performance est alors édité. Il suffira ensuite de matcher le profil des candidats au profil de performance. Ainsi, nos clients sécurisent leurs recrutements et leurs mobilités internes et améliorent leur fondamentaux, tel que le présentéisme, la productivité, le turn over… la performance globale de l’entreprise progresse également. En d’autres termes, le matching scientifique est à la fiabilité des tests de recrutement ce que l’intelligence artificielle est à la conduite autonome : une condition sine qua non.
 
Tester gratuitement notre test de recrutement en suivant ce lien
 
Christophe Chéron
Psychologue du travail
CEO Céquoia
 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire