Recruter des personnes en situation de handicap : quand les entreprises s’adaptent

par La rédaction
.

Le recrutement des personnes en situation de handicap peut paraître compliqué. Nous avons rencontré Morgane Leibovitch, Coordinatrice des ressources humaines chez DEAFI. Elle dévoile comment l’entreprise s’adapte pour accueillir des personnes en situation de handicap. Elle montre également comment la société adopte un management bienveillant et un accompagnement de ses collaborateurs qui va bien au-delà des Ressources Humaines traditionnelles. 

Qu’est ce que le DEAFI ?

DEAFI est un centre de relation client spécialement dédié aux personnes sourdes et malentendantes. Ce centre est spécialiste de la relation client depuis 10 ans. En 2020, Deafi diversifie ses offres et accompagne les entreprises pour tous leurs projets de relation client à l’écrit (messaging, chat, mailing, back office, ODR, réseaux sociaux…). Cela permet de créer une relation sans barrières avec leurs clients. C’est aussi un acteur socialement responsable, via le recrutement, la formation et le maintien dans l’emploi de personnes handicapées. Doté d’une expertise unique, 65% des recrutements sont des recrutements de personne en situation de handicap 

Quelles sont les spécificités d’un recrutement chez DEAFI ?

Pour avoir un recrutement inclusif et optenir des profils de candidats, DEAFI s’appuie sur le réseau Cap Emploi et d’autres réseaux (handicafés, réseaux régionaux. Ils n’utilisent pas les canaux traditionnels de recrutement et beaucoup de candidatures se font par cooptation. Plusieurs entretiens sont organisés pour s’assurer que le poste corresponde bien au candidat. L’expérience ne fait pas tout. D’autres facteurs comme le profil, les compétences ou les caractères des profils sont importants. Les principales exigent portent sur un bon niveau en LSF et/ou en français écrit et sur la motivation et l’implication du candidat. DEAFI assure une formation aux candidats qui ne sont pas formés à des métiers de vidéo-conseiller ou sur le secteur d’activité de son client. De plus, la nouvelle recrue est accompagnée en duo jusqu’à ce qu’elle soit complètement à l’aise et autonome dans son poste. Les collaborateurs des ressources humaines de DEAFI ont des compétences précises. Ils doivent par exemple maîtriser la langue des signes française. Le Cap Emploi les accompagne également sur les recrutements de salariés porteurs d’autres handicaps et des spécificités de chacun.

Quel environnement offre le centre à ses salariés en situation de handicap ?

DEAFI est une entreprise handi bienveillante, qui permet aux salariés de travailler dans des conditions adaptées à leur situation quel que soit le handicap : auditif ou psychique. Tout est accessible autrement qu’à l’oral, pour permettre un recrutement inclusif. La communication est visuelle et illustrée, avec par exemple des pictogrammes ou des vidéos de l’entreprise. Les locaux eux-mêmes sont accessibles aux personnes ayant un handicap moteur. Tout est pensé pour pouvoir se concentrer sur le travail. C’est d’ailleurs pour cela que DEAFI est le premier centre de relation client adapté aux personnes sourdes ou malentendantes et le seul à être certifié Great Place To Work et AFAQ ISO 18295-1 par AFNOR Certification. 

Quelles particularités a le centre ?

Côté management, DEAFI applique également une politique de sur-encadrement pour ses employés. Les services sont en effet divisés en petites équipes et le management de proximité est très présent. Les chefs d’équipe, les superviseurs et les managers font des points réguliers. Ces mesures ont permis d’observer un turnover faible chez DEAFI ainsi que de belles réussites professionnelles. Ainsi, la plupart des managers ont débuté en tant que vidéo-conseillers. Le centre favorise l’évolution interne sur des postes tels que superviseur, team leader, chargé de formation ou chargé de communication. Le centre met en place des outils comme les mails ou le messaging afin de s’adapter à certains freins des personnes en situation de handicap psychique. En effet, l’utilisation du téléphone portable peut être un frein pour certaines personnes.

Côté ressource humaine, l’accompagnement du recrutement inclusif va au-delà des simples ressources humaines. Des permanences sont ainsi organisées pour accompagner les collaborateurs sur différents plans comme l’administratif, des questions sur le logement ou sur le handicap qui peuvent faire peur quand on n’est pas accompagné. Cette présence des équipes ressources humaines est spécifique à DEAFI et participe au bien-être des salariés.

Quel est l’impact des réglementations sur les recrutements des personnes en situation de handicap ?

Aujourd’hui, la loi oblige les entreprises de plus de 20 salariés à compter dans leurs effectifs 6% de recrutement de personnes en situation de handicap. Ces entreprises peuvent dans ce cadre faire appel à des ESAT ou des Entreprises Adaptées (EA) pour sous-traiter certaines de leurs activités et atteindre ce pourcentage en employant indirectement des personnes en situation de handicap. DEAFI, en tant qu’entreprise adaptée, permet aux entreprises partenaires de répondre à leur obligation d’emploi des travailleurs handicapés.

La loi République Numérique impose également aux entreprises ayant un chiffre d’affaires supérieur à 250 millions de rendre leurs services de relation client accessibles au public sourd ou malentendant. DEAFI travaille avec des partenaires fidèles et engagés en faveur de l’accessibilité numérique. Le centre revêt toute une dimension sociale qui consiste à donner du sens à sa relation client. La confiance est clé avec les clients.

Pour en savoir plus sur ce centre cliquez ici.

Margaux Fusilier

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire