Article sponsorisé

Comment faire de vos valeurs d’entreprise le pilier fédérateur de vos équipes ?

par La rédaction

Dans la situation actuelle où chacun est alerté par la pandémie, avec des préoccupations très prononcées sur des sujets sanitaires et un contexte de vie anxiogène, difficile de rester engagé dans le travail et de trouver du sens dans ce que l’on fait au quotidien.  Dans ce contexte, qu’est-ce qui pourrait aider à fédérer les collaborateurs ? Dans le cadre du prochain webinaire Pearson TalentLens le 18 mars 2021 à 14h, Annie Brouillard, Psychologue du travail et Responsable Grands Comptes chez Pearson TalentLens, prend la parole.

 

Une perte de lien social

Dès le premier confinement, de très nombreux salariés se sont retrouvés “catapultés” chez eux, sans contact social. En effet, l’entreprise est le lieu de socialisation par excellence pour plusieurs d’entre nous. Enlever le lien collectif inhérent à la sphère professionnelle entraîne une perte de sens au travail. Confinement, télétravail et interactions digitalisées ont favorisé l’émergence d’une détresse liée à l’isolement, mais également d’une perte de sens dans le travail, avec la difficulté à se projeter dans les tâches concrètes et une difficulté à se raccrocher à la raison pour laquelle on exerce son métier. Le stress est ainsi devenu le quotidien d’un grand nombre de salariés et ce, même dans les lieux de travail où certains salariés continuent de se rendre : distanciation physique oblige, difficile de fédérer les collaborateurs. Les pauses café en groupe et les rassemblements de collègues pour la pause déjeuner ne peuvent plus avoir lieu. Avec les restaurants et les bars fermés, il n’existe plus d’opportunités de partager, ou même de décompresser ensemble.

 

Responsabiliser les collaborateurs quant à leur rôle à jouer dans le collectif

En temps normal, on côtoie presque davantage nos collègues que les membres de notre famille. Dans cette dynamique de perte de socialisation et de sens, le rôle des managers pour animer et “rassembler les troupes” est certes important pour aider à fédérer les collaborateurs, mais la responsabilisation de chacun dans la préservation de son équilibre l’est également. À chacun de se mobiliser pour solliciter ce dont il a besoin dans son environnement de travail. Il est primordial de savoir quand aller chercher de l’aide, mais aussi se manifester pour provoquer les rencontres sociales, même si elles sont digitales. Dans cette équation, le rôle du manager est de prendre le pouls, d’animer les équipes afin de redonner du sens aux opérations alors qu’elles s’exercent d’une manière différente. Il est, en quelque sorte, le “phare dans la nuit” explique Annie Brouillard.

 

Travailler avec un but commun pour fédérer les collaborateurs

Si la préservation du lien social repose sur la volonté de chacun, redonner du sens au travail passe par le fait de raccrocher l’action de chacun à un objectif collectif. C’est ce but que portent les valeurs et l’ADN de l’entreprise. L’entreprise et le management ont le rôle de rappeler à tous que chaque collaborateur de la structure participe à une mission commune. Elle peut être portée par la promesse du produit commercialisé par la structure, par sa philosophie partagée par tous, par la cause qu’elle défend… Ramener la raison d’être de l’entreprise dans les actions du quotidien contribue à fédérer les collaborateurs.

Le prochain webinaire de Pearson TalentLens :Trucs & astuces pour faire vivre votre culture d’entreprise en pandémie” aura lieu le 18 mars 2021 à 14h et sera animé par Annie Brouillard.

Pour en savoir plus sur le test SOSIE.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire