Identifier les qualités d’un bon manager pour la rentrée

“On rejoint une entreprise, on quitte un manager !” La rengaine est bien connue pour la bonne et simple raison que les bonnes relations humaines au travail, notamment celle avec son manager, sont un levier indispensable d’engagement. Dans cette optique, désigner un nouveau manager est une tâche délicate. Considéré comme une marque de reconnaissance et un grand pas de carrière, le management ne se fait pas à la légère… À l’aube de la rentrée 2021 quels critères allez-vous appliquer pour identifier les prochains managers ? 

 

Comment communiquer pour bien manager ?

En haut de la liste des qualités d’un bon manager se trouve assurément la communication. Cette dernière implique bien plus que de véhiculer les informations et donner des ordres. La communication efficace et engageante repose à la fois sur la clarté d’expression et aussi l’écoute. Accueillir les avis et retours de toute l’équipe équipe le manager de toutes les informations pour donner une réponse plus adaptée. Pour bien manager, il s’agit d’instaurer une communication à deux sens, un dialogue dynamique qui va inspirer les équipes à participer à la recherche de solutions. 

Enfin, la sensibilité des autres n’est pas à négliger, les qualités d’un bon manager incluent l’adaptabilité et la capacité à modérer son discours en fonction de son interlocuteur. Bien manager s’appuie sur la capacité à arriver à un consensus sur la démarche à suivre tout en incluant des points de vue divergents. Une communication claire et positive contribue sans aucun doute à une meilleure performance. 

 

Encourager en soulignant le positif

Savoir mobiliser les collaborateurs et maintenir un effort continu font partie des qualités d’un bon manager. Lorsque tous les membres d’une équipe font tout leur possible pour atteindre un objectif, cette énergie collective donne naissance à une émulation de groupe. L’encouragement vers le succès est aussi basé sur des objectifs atteignables. Si les collaborateurs voient que les choses sont à portée de main, alors ils seront plus motivés pour y arriver. Rien ne sape la motivation plus qu’un objectif hors d’atteinte. 

L’encouragement intervient au début, au milieu et à la fin de tout projet. La reconnaissance étant un formidable booster de motivation, marquer le coup lors de chaque réussite, petite ou grande, renforce le sentiment général d’aller dans le bon sens. Enfin, savoir voir le positif dans chaque situation et le communiquer renforce la résilience du groupe. 

 

Construire une relation de confiance

89% des entreprises croient en la pérennisation du télétravail, on ne jure que par le management par la confiance. Bien manager revient à déléguer et encourager l’autonomie, tout en gardant un œil sur la situation. Comment ne pas tomber dans la surveillance ? Un bon manager sait délimiter un cadre précis au sein duquel ses équipes peuvent s’exercer à la prise de responsabilité, observer les conséquences de leurs décisions et trouver des solutions sans impacter le reste de l’activité. Les qualités d’un bon manager incluent à la fois la capacité à faire confiance et faire preuve de pragmatisme en sécurisant son périmètre.

La confiance se forge également dans les discussions difficiles. Un bon manager affronte courageusement les mauvaises nouvelles, surtout si elles viennent de la hiérarchie. Dans l’autre sens, les salariés auront plus tendance à faire confiance au manager s’ils savent que leurs intérêts seront défendus. Informer sur la satisfaction des collaborateurs et améliorer les conditions de travail font partie des missions du manager.

 

Valoriser le dépassement de soi 

Avec la prise d’autonomie des salariés liée au télétravail généralisé et le mode projet, on dit souvent que le rôle du manager évolue vers du coaching. Parfois, les qualités d’un bon manager se rapprochent de celles de l’entraîneur sportif d’une équipe gagnante, les deux savent guider, réveiller la motivation et pousser à révéler le plein potentiel de chacun. 

Le vrai leadership c’est de faire grandir ses collaborateurs ! Soutenir le développement professionnel nécessite de s’impliquer dans le bien-être des collaborateurs afin de mieux connaître leurs objectifs à long terme. Ainsi, une manager qui dialogue régulièrement avec ses équipes sur leurs attentes et leurs ambitions saura leur proposer des formations complémentaires, par exemple.

 

User de ses softs skills pour bien manager

Bien manager est l’occasion de faire briller ses soft skills. Faire preuve de réactivité, trouver des solutions et soutenir ses équipes pour surmonter un imprévu reposent sur tout un éventail de compétences comportementales : l’ouverture d’esprit, l’intelligence émotionnelle, la créativité, la pensée critique, la réflexion hors des sentiers battus et le sens de l’observation. Par ailleurs, les qualités d’un bon manager ne sont rien sans sa capacité à s’auto-manager. Une bonne connaissance de soi est indispensable afin de faire preuve de self-management et encadrer les autres. 

Les qualités d’un bon manager relèvent de son comportement, ses compétences et de son parcours par le passé qui lui ont permis de prendre la mesure de l’importance de bien manager. Enfin, il n’existe pas de managers parfait, mais appliquer un certain nombre de critères permet de sélectionner le candidat qui sera le plus susceptible de s’en rapprocher. 

 

Maï Trebuil

Articles RH en relation

La faute professionnelle simple, grave ou lourde : différences et conséquences sur le contrat de travail

Étude RH : Professionnels RH comment allez-vous ?

Contrôle des accords d’épargne salariale : du nouveau à compter du 1er septembre 2021