L’utilisation du CPF en entreprise : attention aux mauvaises pratiques !

par La rédaction

En 2020, le compte personnel de formation fait encore parler de lui et plus que jamais ! Néanmoins, attention, il est impératif pour le salarié de l’utiliser correctement pour en tirer le meilleur profit ! On vous dit tout !
 
Au sein des entreprises, le sujet du CPF reste un sujet délicat car de nombreux collaborateurs ne savent toujours pas de quelle manière l’utiliser. En effet, son utilisation est encore « trouble » à ce jour. Néanmoins, il reste bien évidemment incontournable !
 
Notez-le : en 2019, le CPF a été présenté par 85% des salariés français comme étant inutile !
 
Pour rappel, le compte personnel de formation est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage dans le but de suivre une formation qualifiante.
Bien que les dernières réformes aient été mises en place dans le but de faciliter l’accès à la formation pour les salariés, dans la pratique, ce n’est pas du tout le cas !
Dans un premier temps, la conversion en euro des heures dont disposent les individus sur le compte créée une perte de droit importante.
 
De plus, le fait désormais d’interagir directement avec la Caisse des dépôts et Consignation et non plus avec l’employeur peut entrainer une perte d’information et il semblerait que les salariés français ont peur de ne pas pouvoir avoir les bonnes ! La valeur du CPF s’effondre de plus en plus !
 
Attention : au-delà de l’application mobile, le site moncompteformation existe toujours à ce jour !
 
Aussi, la mise en place d’une application mobile qui permet à toute personne de choisir une formation et de la payer directement a été présentée également comme un moyen facile d’accès. Or, il est primordial de rappeler la phase d’accompagnement que doit avoir le service des ressources humaines. En effet, l’application n’est pas si facile que cela ! Et semble-t-il qu’elle n’offre pas forcément une meilleure lisibilité…
 
D’ailleurs, si l’on suit les remarques des employeurs et salariés, il semblerait que le CPF n’apporte aucune souplesse par rapport au DIF et que les différentes réformes successives n’apportent rien de positif !
 
Notez-le : pour les entreprises, la formation est aujourd’hui un investissement !
 
En définitive, tous sont unanimes pour préciser que le système français de la formation professionnelle est beaucoup trop compliqué même s’il est présenté comme étant simple d’accès et d’utilisation ! Ce qui manque essentiellement à ce jour est la communication ! Tous ne sont pas égaux devant les réformes et le gouvernement possède encore des cartes à jouer. Le CPF sera-t-il abandonné ? Affaire à suivre…
 
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire