Audiolearning, la formation professionnelle par l’écoute

par La rédaction

Mobile learning, réalité virtuelle, blended learning, classe inversée… Qu’il s’agisse d’approches pédagogiques novatrices ou de supports d’apprentissage adaptés aux nouveaux usages des apprenants, les innovations sont nombreuses dans le domaine de la formation. Parmi les dernières tendances, l’apprentissage audio occupe lui aussi de plus en plus de place dans la sphère de la formation continue. Alors, qu’est-ce que l’audiolearning ? Comment expliquer sa popularité ? Et pourquoi intégrer du contenu audio à votre stratégie e-learning ? Décryptons le sujet.

 

Qu’est-ce que l’audiolearning ?

L’audiolearning est une modalité pédagogique s’appuyant sur le format audio pour transmettre des éléments de formation aux apprenants. Alors que ces derniers sont désormais habitués à la vidéo, aux quiz interactifs ou aux animations, ils peuvent ainsi être libérés des écrans pour apprendre autrement : en écoutant.

En pratique, les modules de formation en audiolearning sont souvent rattachés au microlearning et à ses learning nuggets. En effet, il n’est pas rare de retrouver des contenus audio dans un parcours de micro apprentissage. Pourquoi ? 

D’abord parce que le contenu pédagogique audio se veut compact, idéalement entre 5 et 15 minutes. Ceci afin d’aborder, de détailler et d’expliquer un sujet précis. Mais aussi, car l’apprentissage audio est nomade. Il se consomme lui aussi « ATAWAD », c’est-à-dire n’importe quand, n’importe où et depuis n’importe quel appareil. 

 

Comment expliquer l’essor de l’audiolearning ? 

Pour mieux comprendre l’essor de l’audiolearning, il faut d’abord s’intéresser au marché de l’audio au sens large. Depuis 2020 et le premier confinement, ce dernier est en plein boom. Notes vocales sur WhatsApp, smart speakers, réseaux sociaux vocaux… Après la vidéo, l’audio digital (notamment le livre audio et le podcast) est devenu une habitude de consommation à part entière. On pourrait même dire qu’il s’agit d’un véritable phénomène de société.

C’est par exemple ce que démontre l’étude « Les Français et le podcast natif ». Publiée à l’occasion du Paris Podcast Festival 2020, celle-ci indique que la tranche des 18-64 ans rassemble près de 5,3 millions d’auditeurs hebdomadaires de podcasts. Ce média étant, entre autres, plébiscité pour :

  • apprendre, découvrir ;
  • s’informer ;
  • faire réfléchir, etc.

 

La version 2021 de cette même étude précise quant à elle que 42% des auditeurs écoutent entre un et deux podcasts chaque semaine. La pratique est donc bien ancrée dans les usages de la vie quotidienne.

Outre ce lien, une autre raison explique le succès grandissant de l’audiolearning. 

En effet, les contenus audio apportent une dimension informelle à l’apprentissage. Le plus souvent, un apprenant écoute, et donc se forme, pendant qu’il fait une autre activité. Un cours dispensé en audiolearning permet donc d’emmagasiner de nouvelles connaissances sans vraiment s’en rendre compte. 

Entre attrait pour le format et perception positive, la formation n’est alors plus assimilée à une contrainte « académique », mais s’apparente presque à un loisir. Une caractéristique qui, nous le savons, a tendance à séduire la communauté apprenante.

De ce fait, difficile donc de ne pas cerner tout le potentiel de la formation audio pour susciter l’engagement des apprenants.

 

Pourquoi former vos équipes avec l’apprentissage audio ?

Vous cherchez une bonne raison d’opter pour le contenu audio dans le cadre de la formation de vos salariés ? En voici déjà trois : l’expérience apprenant, la culture de la formation et l’inclusivité.

 

Proposer une autre expérience d’apprentissage avec le podcast éducatif

C’est un fait : la diversification des moyens d’apprentissage et des contenus pédagogiques est essentielle pour satisfaire le plus grand nombre d’apprenants. 

Les podcasts éducatifs (ou les livres audio) permettent de proposer une autre expérience de formation aux collaborateurs. Grâce au contenu audio, ceux-ci ne sont pas bloqués derrière leur écran. Ils écoutent une histoire. Ils s’immergent dans la formation, s’en imprègnent et retiennent aussi bien les informations qu’avec un autre format. 

 

Diffuser la culture formation dans l’entreprise

Toujours selon l’étude Havas/Paris et CSA 2021, 26 % des auditeurs de podcasts parlent du contenu écouté avec leurs collègues. Cela signifie qu’un quart des salariés sont susceptibles de partager une information entendue dans un parcours audiolearning à un (ou plusieurs) autre apprenant.

Les contenus audio s’illustrent donc comme des formats favorisant la transmission des connaissances et l’échange entre pairs. Ils trouvent ainsi toute leur place au sein d’une organisation qui propose le social learning et/ou dont l’ambition est de devenir une entreprise apprenante.

 

Promouvoir l’accessibilité de la formation professionnelle

Autre avantage et peut-être l’un des plus importants : les modules de formation en audiolearning contribuent à rendre la formation accessible à un plus large public.

En effet, la plupart des cursus d’e-learning misent encore sur du contenu texte ou animé en vidéo. Or, cela ne répond toujours pas aux besoins des apprenants ayant des difficultés avec la lecture, une déficience visuelle ou à ceux qui ne sont pas à l’aise avec la technologie.

L’apprentissage audio lève ce frein à l’enseignement en faisant appel à un autre sens : l’ouïe. Il permet ainsi d’atteindre toutes les personnes pour qui l’utilisation des écrans est difficile, voire inadaptée.

 

Quel avenir pour le format audio en e-learning ?

Comme d’autres formats et outils numériques avant lui, l’apprentissage audio s’inspire directement du quotidien. Transposé à la formation professionnelle, il insuffle de la modernité aux parcours proposés en entreprise et entretient la culture de la formation au sein d’une équipe. Et ce, tout en atteignant plus d’apprenants. 

Dès lors, l’audiolearning a toutes les chances de son côté pour poursuivre son développement, puis s’inscrire durablement dans l’univers de la formation professionnelle.

Jessica Biot

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire