Devenir une entreprise apprenante : définition, objectifs et principes

par La rédaction

Entre la crise sanitaire et l’environnement économique mouvant que nous connaissons, s’appuyer sur un modèle organisationnel alliant agilité, coopération, échange et apprentissage semble indispensable. C’est pour cette raison que devenir une entreprise apprenante devient une préoccupation majeure pour bon nombre d’entreprises. D’ailleurs, près de 43 % d’entre elles avaient déjà opté pour cette forme d’organisation en 2015.

Le concept de l’entreprise apprenante est donc loin d’être nouveau. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Définition, objectifs et principes, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir pour devenir une organisation apprenante.

 

Qu’est-ce qu’une entreprise apprenante ?

 

Définition d’une entreprise apprenante

C’est Peter Senge, spécialiste du management et professeur du MIT, qui a véritablement théorisé le concept d’entreprise apprenante dans les années 1990. 

Toutefois, parmi les nombreuses définitions avancées depuis 30 ans, nous nous appuierons ici sur celle proposée par l’économiste Salima Benhamou dans un podcast diffusé par France Stratégie en 2020 :

« L’entreprise apprenante cherche à augmenter continuellement les capacités d’apprentissage de ses membres en vue d’innover et d’anticiper les transformations futures. Une organisation apprenante se caractérise par des modes de management et des pratiques RH spécifiques qui visent à soutenir une forte culture de l’apprentissage à travers :

  • la participation des salariés dans la définition des objectifs ;
  • le travail en équipe ;
  • l’autonomie des salariés dans leur travail. 

L’organisation apprenante offre donc aux salariés plus d’opportunités de développer leurs idées et de les expérimenter. Ceci afin qu’ils puissent trouver des solutions et résoudre des problèmes complexes par eux-mêmes. »

Ainsi, l’on ne peut pas résumer une entreprise apprenante à un engagement plus fort dans la formation des collaborateurs. Car c’est en réalité toute la structure qui s’investit pour créer un environnement d’apprentissage permanent, et ainsi viser la performance économique et sociale.

MATINALE RH - DIGITALISATION DE LA FORMATION (1)

Objectifs d’une organisation apprenante

S’inscrire durablement dans son environnement. Anticiper l’obsolescence des compétences. Développer l’engagement collaborateur. Dans le contexte actuel, les objectifs de l’organisation apprenante sont communs.

Toutefois, celle-ci se différencie par l’approche qu’elle adopte pour les atteindre. 

En effet, comme nous l’avons vu, la culture de l’apprentissage occupe une place centrale au sein d’une organisation du travail apprenante. En ce sens, ce modèle organisationnel cherche donc à :

  • favoriser le partage des connaissances ;
  • développer l’expérimentation et l’apprentissage au travail ;
  • capitaliser sur le retour d’expérience ;
  • exploiter la formation professionnelle.

En somme, l’entreprise apprenante s’appuie sur le développement de la compétence collective et la gestion des savoirs pour adapter son fonctionnement. Et, par conséquent, maintenir sa performance.

 

Principes à suivre pour devenir une entreprise apprenante

D’après les travaux réalisés par Peter Senge, l’on dénombre 5 grands principes pour devenir une organisation apprenante.

 

La maîtrise personnelle

Tout d’abord, le principe de la maîtrise personnelle. Il s’agit d’une composante essentielle des organisations apprenantes, car plus qu’une discipline, c’est un véritable état d’esprit.

En effet, il instaure un processus d’auto-apprentissage afin que chaque salarié apprenne à mieux se connaître. C’est-à-dire qu’il identifie ses compétences, savoirs, aptitudes, mais aussi ses freins pour clarifier sa capacité à atteindre des résultats, à créer et à innover au profit du collectif.

 

La vision partagée

Dans un second temps, il y a le principe de la vision partagée. Il s’agit de la capacité d’une organisation à inclure les collaborateurs dans la conception d’un idéal commun. Ce qui implique de laisser la possibilité à chacun d’exprimer son point de vue, ses idées, pour façonner la vision et l’avenir de l’entreprise.

Ce concept vise, entre autres, à promouvoir l’adhésion au projet d’entreprise et, par conséquent, à renforcer le sentiment d’appartenance des salariés.

 

La pensée systémique

En troisième lieu, nous retrouvons la pensée systémique. L’objectif est de percevoir d’une manière globale les phénomènes (économiques, sociaux, organisationnels) et la manière dont ils peuvent s’influencer entre eux.  

Avec cette approche, l’organisation et ses parties prenantes sont donc appréhendées comme un tout, et non plus comme indépendantes les unes des autres.

 

L’apprentissage en équipe

Ensuite, le quatrième principe pour devenir une entreprise apprenante est l’apprentissage en équipe déjà évoqué un peu plus haut.

Pour le respecter, l’entreprise apprenante s’efforce alors d’insuffler une stratégie d’apprentissage collectif. Ce qui signifie qu’elle incite les collaborateurs à :

  • travailler ensemble à la résolution de problèmes ;
  • partager leurs expériences ;
  • transmettre les bonnes pratiques, etc.

Le social learning permet par exemple d’accompagner et de soutenir cette démarche.

 

Le dépassement des schémas préétablis

Enfin, le dépassement des schémas préétablis, aussi appelés modèles mentaux, constitue le dernier pilier d’une organisation apprenante. 

Concrètement, cela implique pour les organisations d’aller au-delà des mécanismes de fonctionnement qu’elles ont toujours connus. Car le plus souvent, ceux-ci représentent un frein au changement et donc au développement.

 

Devenir une entreprise apprenante, la clé de la performance ?

L’entreprise apprenante est une organisation qui tisse un lien étroit entre les compétences individuelles, y compris des soft skills, et la compétence collective. 

D’un point de vue stratégique, cette approche permet alors aux entreprises de disposer de capacités d’adaptation plus élevées. Alors qu’en même temps, elle donne du sens au travail, améliore la QVT et cultive la fidélité des talents en assurant la montée en compétence de chacun.

Au regard des plus-values apportées par ce type d’organisation, mais aussi des enjeux économiques et sociaux à venir, l’on comprend désormais pourquoi devenir une entreprise apprenante sera la clé de la performance de demain.

 

Jessica Biot

Articles RH relatifs

2 commentaires

Devenir une entreprise apprenante : de quoi par... octobre 25, 2021 - 9:04

[…] Devenir une entreprises apprenante : de quoi parle-t-on ? Définition, objectifs et principes, MyRHline vous explique tout sur ce concept.  […]

Répondre
Notre sélection d’articles RH – Novembre 2021 • Le Lab RH novembre 4, 2021 - 6:47

[…] Devenir une entreprise apprenante  , […]

Répondre

Laisser un commentaire