Faut-il ubériser le recrutement aujourd’hui?

par La rédaction

Avec l’arrivée des nouvelles technologies et de la génération Z, le recrutement se doit d’être en phase avec l’ensemble des changements. En effet, chercher un emploi sur un smartphone est devenu aujourd’hui monnaie courante. Explications !

ubériser le recrutement : des avantages et des inconvénients !

Les entreprises doivent impérativement renouveler leurs méthodes si ces dernières souhaitent rester compétitives et dans l’ère du temps. Et cela passe indéniablement par l’ubérisation du recrutement !

Notez-le : l’objectif premier étant de ré-inventer le recrutement !

Par exemple, de nombreuses entreprises ont besoin de flexibilité dans le travail et le travail en freelance peut être une solution !

Par ailleurs, il appartient à l’employeur d’innover en matière de recrutement grâce notamment aux plateformes numériques de mise en relation « à la Uber ». En effet, pour quelles raisons une entreprise va confier ses recrutements à un cabinet de recrutement si des milliers de CV sont désormais consultables en ligne ? Pourquoi payer alors que cela peut être totalement gratuit ?!

A cela s’ajoute le fait que les sites en question sont très fonctionnels, un avantage considérable pour l’employeur !

Notez-le : les cabinets de recrutement se sentent aujourd’hui menacés ! Sont-ils amenés l’un après l’autre à mettre la clé sous la porte ?

Néanmoins, cette technique de recrutement présente certes des avantages certains mais elle présente l’inconvénient de ne pas pourvoir faire de pré-sélection comme pourrait le faire un cabinet de recrutement.

Les qualités d’écoute, d’analyse ou encore d’évaluation ne sont plus réalisés par ces derniers. Une perte de temps pour les entreprises ? La crainte de ne pas trouver le bon candidat ? C’est fort possible !

Par ailleurs, savoir recruter est une compétence hors norme. En effet, il faut savoir recruter la bonne personne au bon moment en lui confiant les bonnes missions et surtout qui doit correspondre aux valeurs de l’entreprise. Et tout cela n’est pas chose facile !

Attention : le risque premier serait la déshumanisation des relations humaines !

A cela s’ajouter le fait que le recrutement a besoin de capacités de raisonnement mais également de connivence !

L’ubérisation du recrutement : une tendance de plus en présente !

La digitalisation est de plus en plus présente aujourd’hui dans le monde des ressources humaines !

En effet, en ce qui concerne le recrutement, des moyens technologiques forts permettent actuellement de tendre vers une ubérisation. L’entretien vidéo pour une qualification du candidat différée et la géolocalisation pour une mise en relation entre candidats et recruteurs quasiment instantanée sont maintenant une norme pour les nouveaux acteurs du recrutement.

Actuellement, l’ubérisation du recrutement n’est pas encore complète car la technologie mise à disposition est vue comme une fin par les jeunes start-up alors qu’il s’agit uniquement d’un moyen de mettre à profit des méthodes de travail ayant déjà fait leurs preuves.

La conclusion est la suivante : le recrutement n’est donc pas seulement une question d’outils !

L’ubérisation du recrutement est aujourd’hui un challenge !

Aujourd’hui, on peut se poser la question de l’ubérisation des ressources humaines même. C’est tout de même une formidable opportunité pour le service ressources humaines car cela permet indéniablement de gagner en valeur ajoutée mais surtout de se dégager des tâches administratives qui prennent du temps.

Est-ce que l’on peut considérer cela comme une menace ou une opportunité ? Affaire à suivre…

Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire