Formation professionnelle : Place à la décentralisation du savoir !

par margaux fusilier

La formation est bloquée dans les années 1970, depuis, on enseigne de la même façon. Que ce soit à l’école ou dans la formation professionnelle, le modèle est le même:  une personne détient le savoir s’occupe de former un groupe d’apprenants.Seulement, aujourd’hui, ce modèle top down ne fonctionne plus. Il cloisonne et limite les possibilités d’apprentissages. 

Heureusement, aujourd’hui, de nouvelles solutions existent, comme le social learning. En permettant à des groupes d’apprendre ensemble et de co construire le savoir. Le social learning permet de décentraliser la formation et d’augmenter ainsi la qualité, mais aussi la quantité des sources de connaissances au sein des entreprises.

Lors du webinar du 14 juin 2022, Antoine Amy, Account Executive chez Beedeez, nous à fait part de son expertise concernant la décentralisation du savoir dans le social learning.

 

Accompagner les entreprises au changement

Il y a quelques années de cela, on se focalisait davantage sur le salaire et le fait d’avoir une situation stable pour valoriser son poste.

Aujourd’hui, le collaborateur a besoin de davantage de reconnaissance, de sentir évoluer dans son travail, que ce soit au niveau de ses connaissances, de ses compétences, ou de ses responsabilités. C’est ce facteur de stagnation à un poste qui à en grande partie favorisé le phénomène de grande démission ces dernières années.

En effet, énormément d’entreprises n’ont pas su faire face aux changements ayant eu lieu ces dernières années.

Ainsi, pour faire face à ces différents changements, les organisations ont compris qu’il fallait préparer ses collaborateurs à l’avenir grâce à des outils de formation digitaux qui vont leur permettre de s’adapter très rapidement aux changements futurs.

Pour garder et fidéliser leurs talents, les organisations se recentrent davantage sur la formation pour assurer l’évolution de la carrière de l’employé au sein de l’entreprise.

 

L’évolution des formations professionnelles en accord avec de nouveaux besoins

Les formations sont souvent complètement déconnectées des apprenants. Arborant le modèle top down et ascendant, ces formations ne correspondent plus à leurs besoins. Elles forment des compétences éphémères et instantanées.

Pour attirer le collaborateur, il faut suivre un modèle de formation bien spécifique : 

  • arborant un contenu de formation dont il a besoin, qui correspond à ses intérêts 
  • il doit y avoir accès très rapidement quand il veut et où il veut
  • il doit y retrouver le mécanisme rapide des réseaux sociaux qui lui incitent une habitude de connexion régulière et automatique. 

Ainsi, le social learning permet : 

  • de partager des contenus et connaissances 
  • de pouvoir suivre un autre collaborateur pour s’inspirer des contenus qu’il partage et retenir ces connaissances 
  • de pouvoir discuter tout simplement, poser des questions, répondre
  • s’entraider directement entre collègues sur une solution unique

Grâce au social learning, les collaborateurs sont engagés dans leur montée en compétences et deviennent acteurs de celle-ci.

 

Social learning comment ça marche ? Exemple avec Beedeez

L’avantage des plateformes de social learning, réside dans le fait qu’elles fonctionnent depuis n’importe quel device. L’apprenant doit simplement se connecter sur son application aux couleurs de son entreprise.

A travers plusieurs communautés d’apprenants qui vont partager différents centres d’intérêt et différents sujets d’expertise, des ambassadeurs et des experts métiers seront nommés et vont être amenés à créer du contenu.

Bien sûr, des règles de modérations peuvent être mises en place, de manière à ce qu’un administrateur anonyme puisse contrôler ce qui est partagé et s’assurer de la bonne cohérence des informations qui seront diffusées sur la solution. 

Le social learning va donc permettre aux apprenants de partager leur propre bonne pratique en instantané, de rechercher une formation ou d’être notifié lorsqu’un nouveau contenu sera posté.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire