Digital et management : 2 facteurs de succès indissociables pour la QVT

par margaux fusilier

Outil de QVT ? En quoi les outils digitaux et le management sont aujourd’hui indispensables pour le succès de la QVT

On entend souvent dire que pour bien gérer la qualité de vie au travail, il faut pouvoir disposer des bons outils digitaux. Néanmoins, ce n’est pas suffisant, il faut savoir que l’outil seul n’est pas une fin en soi pour les organisations. En effet, c’est en l’associant à une véritable stratégie managériale qu’il prend tout son sens et contribue à pérenniser la QVT en entreprise.

Lors du webinar du jeudi 9 juin 2022, Benoït Pacceu, directeur du développement RH du groupe Kiloutou, et Kévin Bourgeois, président et cofondateur de Supermood, nous ont apporté leurs savoirs et expériences sur le sujet. 

 

Qu’est-ce que la QVT? 

La QVT, qui est aujourd’hui plus connue sous le terme de QVCT (qualité de vie et des conditions au travail), désigne tous les outils qui vont permettre aux collaborateurs d’avoir un environnement de travail le plus satisfaisant et le plus agréable possible. Dans le milieu entrepreneurial, il s’agit d’engagement de la part des collaborateurs, mais aussi de performance et de productivité lié au bien-être de ces derniers en entreprise. 

Ces dernières années, le terme de QVT a connu une accélération conséquente dans sa prise en compte et son développement par les organisations. En effet, à cause de la crise sanitaire, la culture de la parole ne pouvait plus passer par le personnel et les relations informelles. C’est ainsi que le digital, et Supermood notamment, ont apporté des solutions pour “mesurer” la température des équipes en apportant des informations sur le bien-être de leurs talents et sur les outils QVT indipensables. C’est à travers des groupes de feedback, ou des sondages anonymes que les employés ont pu s’exprimer et faire part de leurs expériences ou requêtes à l’entreprise.

 

Quelle est la place de l’outil digital dans la stratégie QVT?

Outil QVT : Que privilégier ? 

Il est important de savoir que l’outil QVT digital n’est pas une fin, mais plutôt un outil managérial, un moyen qui permet d’atteindre des objectifs de communication de manière rapide et efficace auprès des collaborateurs. 

Cet outil à connu un développement majeur dans la QVT avec l’impact que la crise sanitaire, notamment dans l’évolution des comportements des collaborateurs ou futurs collaborateurs. C’est la quête de sens qui engage ces mouvements vers des nouvelles applications ou vers des approches managériales un peu différentes.

Selon les entreprises, la démarche d’utilisation du digital est différente. 

→ Pour certaines, comme Kiloutou qui privilégient les relations informelles, les outils QVT sont des leviers pour pour rendre certaines interactions plus formalisées. Ces outils QVT sont aussi des accélérateurs de bonnes pratiques sur le terrain.

→ Pour d’autres, comme Supermood, l’outil digital QVT est devenu nécessaire car il permet d’atteindre beaucoup plus vite les objectifs souhaités. Il devient effectivement un grand atout au moment de la diffusion d’informations à tous les salariés, notamment pour les grandes entreprises qui ne peuvent pas transmettre les mêmes informations à tout le monde de façon informelle. 

Aujourd’hui, il est donc indispensable de s’outiller pour atteindre une culture pérenne dans le temps.

 

La fréquence des sondages représente-t-elle un impact sur les réponses?

La fréquence du sondage est un sujet à ne pas négliger dans n’importe quelle entreprise. Même si les petites entreprises y croient être moins sujettes, la crise sanitaire à intensifier les obligations pour les managers de mesurer les risques sur la santé psychologique de leurs talents.

Plusieurs niveaux de fréquences sont possibles aujourd’hui. 

  • Smileys journaliers 
  • Smileys hebdomadaires 
  • sondages mensuels 
  • sondage trimestriel
  • sondages annuels

Pourtant, d’après Supermood, plusieurs études ont démontré que la fréquence de sondage sur la QVT n’influait pas sur les réponses, mais que la pertinence des questions le faisaient. En réalité, il est uniquement nécessaire de poser les bonnes questions, lorsque le besoin s’en ressent au sein de l’entreprise.  L’enquête doit être perçue par les collaborateurs comme un moyen de dialoguer quand il le faut, afin de mesurer l’expérience du salarié et de comprendre ce qui est bon pour eux à travers les outils digitaux QVT. Cette transparence créera alors une culture d’entreprise pérenne et collaborative.

 

Gestion de la QVT

Comment former les managers aux outils QVT digitaux ? 

La technologie et ces outils n’ont pas la faculté de plaire à tout le monde. En effet, certains collaborateurs vont être plus réceptifs à la technologie que d’autres, et c’est pour cela que la culture de l’entreprise doit être adaptée à l’accueil et à la présence toujours plus forte de ces nouveaux outils digitaux et QVT. L’objectif est de les ritualiser. C’est grâce à ces outils QVT gérés par les managers que le collaborateur se sentira acteur de son expérience professionnelle et qu’il se sentira écouté dans cette recherche d’équilibre de vie professionnelle et personnelle. Cette notion de qualité de vie au travail, devient un vrai critère d’attractivité et de pérennité dans la culture d’entreprise.

Aujourd’hui, tous les sujets des ressources humaines peuvent être potentiellement digitalisés. Du recrutement, jusqu’à la sortie du collaborateur. Il est important de noter que ces outils QVT ont pour but d’aider les managers dans leurs fonctions, ils doivent venir décharger leur charge mentale puisqu’il a un vrai retour de la part des salariés. Les managers savent donc où en est le bien-être de leurs équipes. Pourtant, dans certains cas où les outils ne sont pas maîtrisés, ils se révèlent imposer une charge supplémentaire aux managers qui n’en comprennent pas directement l’intérêt. 

Finalement, il est important de bien communiquer autour de l’outil QVT en interne, et d’expliquer aux managers qu’est ce que ça lui apporte en le formant à l’analyse des données factuelles des retours de ses collaborateurs. 

 

Action, réaction. Les sondages en entreprises posent des questions.

Pas de pression ! Un sondage n’est pas égal à une action. 

Les sondages en entreprises, ainsi que les feedbacks ne sont pas synonymes d’actions immédiates, et n’obligent pas les entreprises à être plus proactives dans les actions qu’elles vont devoir mener pour répondre aux attentes des collaborateurs

Si les sondages sont présentés sous forme de thermomètre, aucun engagement n’est compris, et les collaborateurs n’attendront pas de changements immédiats. 

Toutes les données récoltées doivent être proposées, combinées et dialoguées pour décider d’actions enrichissantes dont bénéficiera toute l’entreprise.

Attention! Le fait de sonder trop fréquemment peut avoir une incidence sur la fidélité des talents. Ces derniers pourront en effet se sentir déresponsabilisés et pas écoutés si leurs attentes sont trop souvent communiquées, mais jamais appliquées. 

 

Comment bien sélectionner son outil digital de QVT?

Un certain nombre de critères sont à prendre en compte pour bien choisir son outil QVT  : 

  • La philosophie : Qu’est ce que va m’apporter le prestataire? Est-ce que je suis au service de la performance de mon entreprise ou plus sur la réduction des risques grâce aux sondages ? 
  •  La capacité technique des outils : la performance technique ne doit pas prendre trop de temps à être mise en place. Les managers doivent être capables de prendre rapidement l’outil en main.
  • L’accompagnement : est-ce qu’on veut tout faire en interne et on veut juste engager un prestataire qui nous crée une plateforme technologique pour les sondages uniquement? Est-ce qu’on veut être accompagné par des psychologues du travail, des conseillers, etc …

 

Eloïsa Magaud

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire