Les 3 clés pour améliorer le work-life balance de vos employés 

par La rédaction

Le work-life balance est un terme en anglais pour désigner l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Est ce n’est pas évident quand on a convié le travail à la maison, en grande partie en raison des changements dûs au confinement et le télétravail.  Les enjeux pour concilier travail et vie personnelle sont en effet les principaux précurseurs des grands problèmes liés à la gestion des personnes : le burnout, la faible motivation professionnelle et l’augmentation du taux de rotation sont des indicateurs qui illustrent cette réalité. C’est dans ce contexte que les pratiques du work-life balance prennent de l’ampleur dans les entreprises et qu’il est donc important d’améliorer le work-life balance de vos employés.

Il est essentiel de savoir aider vos employés à pondérer leurs efforts. Naturellement, c’est aussi un rôle du DRH celui de veiller sur ces collaborateurs à ce sujet. On vous montre  en 7 astuces comment améliorer le work-life balance de vos employés avec des actions simples et faciles à mettre en oeuvre.

 

Le work-life balance c’est quoi ?

Ce concept vise à garantir que les collaborateurs parviennent à concilier leur vie personnelle et leur vie professionnelle de manière équilibrée, c’est-à-dire sans compromettre leur dévouement au travail et leur santé mentale. 

Autrement dit, un collaborateur qui dispose d’un bon work-life balance arrive à prendre assez de temps pour profiter de la vie en dehors du travail. Conséquemment, avec cette détente, arrive à se faire présent et à être productif au sein de l’entreprise quand le moment l’exige. 

Une chose dépend de l’autre: sans avoir un équilibre sain, n’importe quel employé va finir par s’épuiser et partir. D’ailleurs, le burnout à augmenté de 25% en France selon le cabinet Empreinte Humaine, spécialiste de la prévention des risques psychosociaux. Pour ne pas perdre vos talents, il faut agir pour que le travail ne prenne pas tout le temps dont ils ont besoin pour s’épanouir.       

 

La culture de la déconnexion au centre de la réflexion

Respecter le temps que le collaborateur dispose pour ses activités personnelles, de loisir ou en famille est la clé d’une stratégie pour améliorer le work-life balance. Le contraire d’une gestion préoccupé avec le bien-être de son employée commet répétitivement de fautes graves comme :   

  • Des mails envoyés le week-end qui pourraient attendre le lendemain;
  • Des tâches de dernière minute qui auraient dû être réalisées plutôt;
  • Des réunions qui dépassent la charge horaire de la journée;
  • Un volume de travail qui les oblige à travailler pendant les jours off;
  • Être sollicité pendant sa pause déjeuner…

Si vos employés sont constamment confrontés à ses inconvénients, il faut penser à appliquer la culture de la déconnexion pour améliorer le work-life balance. Pour cela, commencez par renforcer la communication sur ce sujet, soit par mail ou via un espace de communication en commun. Soyez créatif : des podcasts, TED talks et d’autres contenus sur l’équilibre entre vie privée et pro peuvent aider à mieux passer le message.

 

Appliquez des questionnaires QVT constamment 

Le questionnaire de qualité de vie au travail (QVT) vous aide à mesurer la satisfaction et le bien-être du salarié à l’égard de l’entreprise. Il place, pour cela, le salarié au centre des préoccupations, en ayant comme objectif d’identifier des conflits humains, les besoins des collaborateurs et mesurer le climat de travail dans la société.  

Aujourd’hui vous avez à disposition plusieurs outils de QVT disponibles dans le marché, il vous suffit de réfléchir lequel d’entre eux correspond le mieux: d’outils digitaux innovants et payants aux questionnaires gratuits qui peuvent être téléchargés en ligne

Il est important de signaler que ces questionnaires fonctionnent davantage en mode anonyme. De cette façon, ils apportent des réponses honnêtes et précises sur l’environnement de la société et la santé mentale et physique de l’employeur. C’est un allié de suivi sans défaut pour améliorer le work-life balance ! De plus, nous avons un livre blanc qui creuse encore plus ce sujet. 

Établissez une gestion plus flexible

Voici ce qu’il faut tenir compte: une gestion plus flexible des horaires et congés sera très appréciée par vos salariés. Et c’est parce que nous avons tous besoin de moduler et adapter notre travail en fonction de notre routine. Les familles le savent : avoir une flexibilité d’horaires est fondamentale pour leur équilibre et la gestion du quotidien des enfants. 

Pour cela, pensez à avoir un logiciel pour vous aider à suivre le temps de travail de chaque employé (ils pourront eux-mêmes enregistrer leurs heures et les faire valider par un supérieur hiérarchique). 

Un salarié qui a besoin d’arriver 1 heure plus tard tous les jeudis et vendredis peut parfaitement gérer ses tâches en partant 1 heure plus tard les jours concernés. C’est tout une question de bon sens et de bonne communication entre équipes. Renforcez aussi que cette flexibilité dépend de l’agenda de chaque team et des projets en cours.   

Les congés peuvent aussi être mis en place avec souplesse : en donnant autonomie et confiance à vos collaborateurs, vous pouvez adopter des logiciels modernes pour assurer qu’ils puissent poser leurs jours en 1 clic, sans passer par la paperasse de la vieille école. Oui, chercher l’aide de la technologie pour simplifier les processus administratifs est indispensable quand on pense aux entreprises contemporaines. 

 

Pour résumer : comment améliorer le work-life balance : 

  • Renforcer la communication interne sur le besoin de la déconnexion pour commencer à inculquer ce droit à être respecté;
  • Appliquer des questionnaires qu’arrivent à extraire le donnés nécessaires pour réfléchir sur quoi il faut changer et par où commencer;
  • Adopter, si possible, une posture plus flexible concernant les horaires et congés avec l’aide de logiciels de RH.

En promouvant ces trois piliers vous allez améliorer le work-life balance de vos employés et, par conséquent, augmenter leur rétention, motivation et engagement

 

Beatriz Prieto

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire