Prime Macron par décision unilatérale de l’employeur J-1

par La rédaction
.

Il vous reste jusqu’à demain, le 31 janvier 2019 pour décider d’allouer de manière unilatérale la « prime Macron ».
Passé ce délai, cela sera encore possible, mais entre le 1er février et le 31 mars, l’employeur ne pourra plus décider cette prime de façon unilatérale. Elle devra faire l’objet soit d’un accord d’entreprise majoritaire, d’un accord conclu avec le CSE ou d’une ratification d’un projet d’accord proposé par l’employeur par deux tiers des salariés.
Petit rappel, si vous omettez de rédiger votre décision unilatérale d’employeur, cette prime pourrait être requalifiées et donc re-fiscalisée.
 
Europe 1 a réalisé un recensement des entreprises qui ont joué le jeu de la « Prime Macron » voir ci-dessous.
 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire