Motiver ses collaborateurs sans augmenter : est-ce réellement possible ?

par La rédaction

En entreprise, il existe de nombreuses sources de motivation. Et la rémunération en fait bien évidemment partie ! Néanmoins, les employeurs ne peuvent pas toujours augmenter leurs collaborateurs. Est-ce qu’il existe d’autres moyens en matière pour motiver ses collaborateurs ? Explications !

La rémunération, facteur clé de motivation ?

Est-ce qu’il est réellement possible d’impliquer ses collaborateurs sans passer par la case augmentation ? D’après de nombreux employeurs, c’est évidemment possible !

Nous le savons tous : la rémunération est souvent perçue comme le principal levier de motivation ! Néanmoins, la situation financière d’une entreprise ne permet pas toujours de passer par la case augmentation salariale.

Il est logique que les collaborateurs aient besoin de preuves de la part de leur employeur. Néanmoins comment permettre à ces derniers d’inciter les bons éléments à rester dans l’entreprise et continuer à les impliquer sans moyens financiers supplémentaires ? C’est clairement très compliqué en soi !

Par ailleurs, il a été démontré que la méthode de l’augmentation de salaire ne dure qu’un temps soit quelques mois. En effet, au bout de quelques temps, s’il n’y a pas de challenge, ni d’objectifs, la démotivation reviendra à la surface !

Néanmoins, il appartient tout de même au service des ressources humaines d’établir une politique salariale bien définie. Pour cela, il doit tenir compte à la fois de la compétitivité externe, de l’équité interne mais également de la masse salariale.

Attention : une rémunération attrayante n’engendre pas forcément une implication durable !

Notez-le : une étude récente a démontré que la rémunération attire, mais également partir.

Quelques exemples de source de motivation au travail

La reconnaissance est une source primordiale de motivation. En effet, un collaborateur reconnu dans son travail est un collaborateur investi dans l’entreprise et donc motivé.
Par ailleurs, la communication est également importante pour le maintien de la motivation. En effet, échanger est l’un des moyens permettant aux collaborateurs d’être informés de tout ce qui se passe et donc de ne pas passer à côté d’informations importantes. Les retours réguliers sur le travail permettent à un collaborateur d’être en confiance et également de donner le meilleur de lui-même.
Un collaborateur plus impliqué est un collaborateur qui a confiance en lui !

Si l’employeur ne peut pas augmenter ses collaborateurs car il n’en a pas les moyens, il peut par exemple envoyer ces derniers en formation. Un salarié formé est un salarié plus performant !

Par ailleurs, il a été démontré que laisser aux collaborateurs la possibilité d’organiser leur temps de travail est bien plus stimulant qu’obtenir une augmentation de salaire. La liberté est donc un facteur clé et de motivation, à condition bien évidemment que les règles soient bien respectées !
Le bien-être au travail est primordial aujourd’hui comme notamment comme la création d’un espace de discussion ou encore l’organisation de séminaires ou de jeux au sein même de l’entreprise.

Notez-le : le télétravail peut par exemple être une source de motivation, même à temps partiel !

La motivation ne réside pas forcément dans l’octroi d’une prime que l’employeur peut verser en fin d’année. L’écoute de ses collaborateurs est déjà un bon point de départ.

En définitive, tout ce qui permet à un collaborateur de se développer dans son métier et de bien s’intégrer dans un projet global d’entreprise (ambiance, flexibilité des horaires…) est bien plus important.
En toute certitude, aujourd’hui, la rémunération motive le collaborateur mais cela ne suffit plus !

Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire