Le groupe Vivarte : « Fidéliser un enjeu de premier ordre »

par La rédaction

« Fidéliser les collaborateurs est un enjeu en lien direct avec la stratégie de notre groupe », affirme Laëtitia Blanc, Directrice du développement RH du groupe Vivarte. Implanté en France et à l’étranger grâce à un réseau de plus de 4 700 points de vente, Vivarte est leader sur le secteur de l’équipement de la personne : distribution de chaussures, vêtements, accessoires et maroquinerie. Avec 24 enseignes, l’organisation du groupe reste très décentralisée. L’ampleur du défi consiste alors à mettre en place une solide stratégie de fidélisation des collaborateurs afin de limiter le turn-over, souvent élevé dans le secteur de l’équipement à la personne. Eclairage avec Laëtitia Blanc, Directrice du développement RH du groupe.

 

Avez-vous le sentiment que fidéliser les collaborateurs est devenu un enjeu de premier ordre ?

Mettre en lien les compétences des salariés avec la stratégie à moyen/long terme de notre Groupe est un enjeu fondamental. Plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, l’enjeu financier mais également celui lié à notre image en tant que marque employeur et vis-à-vis de notre clientèle. Trop de turn-over a, en effet, pour conséquence de moins fidéliser nos clients. C’est la raison pour laquelle chez Vivarte, les possibilités d’évolution offertes aux collaborateurs sont nombreuses, que cela soit au sein d’une enseigne ou au sein du groupe qui rassemble une palette de huit familles de métiers. Cette diversité métiers garantit une richesse formidable, tant en termes d’expériences qu’en termes d’opportunités de carrières.

 

Quels sont les principaux moyens développés par Vivarte afin de fidéliser ses collaborateurs ?

Notre organisation est très décentralisée. Chaque enseigne est autonome et déploie indépendamment sa propre politique RH. Néanmoins en matière de fidélisation des collaborateurs, le groupe met en place un certain nombre d’actions transverses notamment au travers de notre politique GPEC ou encore via la validation des acquis de l’expérience. L’accompagnement à la VAE a été mis en place dès 2006. La DDRH accompagne une quarantaine de collaborateurs par an. Un partenariat cadre a d’ailleurs, été mis en place avec l’Education nationale. Nous favorisons également la promotion interne et assurons un suivi de carrière individualisé. A noter que nos 24 enseignes recrutent au moins la moitié de leurs collaborateurs via des mécanismes de mobilité interne. Nous offrons à nos salariés, la possibilité de passer d’une enseigne à une autre.

 

Selon vous, former c’est fidéliser ?

Sans aucun doute. Pour attirer et fidéliser ses talents, Vivarte conduit une politique dynamique de développement des Ressources Humaines qui s’appuie sur des parcours de formation professionnalisant. Nos enseignes investissent sur la formation au-delà de l’obligation légale et ont mis en place des parcours d’intégration, ainsi que des parcours systématiques de formation au management pour les collaborateurs qui évoluent sur d’autres postes. Pour former, nous nous appuyons également sur l’entretien professionnel mis en place dans les enseignes du groupe. Ce dernier permet en effet d’accompagner les collaborateurs dans le développement de leur employabilité : les managers sont formés par la Direction du Développement RH Groupe à la conduite de cet entretien.

 

Emilie Vidaud

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire