Index égalité femmes hommes public pour les entreprises de plus de 250 salariés

par La rédaction

Index égalité femmes hommes public : Chaque année, les résultats de l’index égalité femme-homme des entreprises de plus de 1000 salariés sont publiés sur le site du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. À partir de la prochaine campagne de l’index en mars 2021, cette publication des résultats sera élargie aux entreprises de plus de 250 salariés, dans une volonté d’encourager ces structures à remplir leurs obligations pour l’égalité femmes-hommes.

Résultats de l’index égalité femmes-hommes pour 2020

Depuis 2019, toutes les entreprises de 250 salariés et plus sont dans l’obligation de calculer et de publier un « index de l’égalité professionnelle hommes-femmes » tous les ans. Depuis mars 2020 cette obligation s’étend aussi aux entreprises d’au moins 50 salariés. L’index permet de mesurer les écarts de rémunération entre les sexes et de mettre en évidence leurs points de progression. En cas d’écart, les entreprises sont dans l’obligation d’appliquer des mesures correctives sous peine de sanctions financières.

Aux vues des derniers résultats de l’index égalité femmes-hommes on ne peut pas encore dire que l’égalité soit au rendez-vous. À poste et compétences égales, les femmes ont été en moyenne payées 9% de moins que les hommes. Tous postes confondus le chiffre s’envole à 27%. Résultat : depuis le 4 novembre dernier à 16h16, les femmes travaillent symboliquement gratuitement jusqu’au 31 décembre.

Rendre les résultats de l’index égalité femmes-hommes publics

Afin d’encourager les entreprises à remplir leurs obligations, Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, et Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances on annoncé ce 4 novembre étendre la publication des résultats de l’index égalité femmes-hommes aux entreprises de plus de 250 salariés. Une annonce qui prendra effet à compter de la prochaine campagne de l’index en mars 2021.

Les résultats de l’index égalité femmes-hommes pour les entreprises de plus de 1000 salariés sont déjà rendus publics chaque année sur le site du ministère du Travail. Une exposition qui motive les entreprises à remplir leurs obligations : 97% d’entre elles sont passées au vert et 4% ont eu une note inférieure à 75/100, contre 19% en 2019. “Cette transparence imposée fait bouger les lignes. Elle a un impact indéniable sur la marque employeur et la réputation. Beaucoup d’entreprises sont dans une démarche de progression. Mais il faut rester vigilants. La date symbolique du 4 novembre nous le rappelle : la route est encore longue et les inégalités salariales toujours fortes.” Explique Élisabeth Borne. Elle ajoute “Il est donc impératif de poursuivre notre combat. (…) La crise ne fera pas passer au second plan la lutte contre les inégalités professionnelles”

Quid des femmes dans les cadres dirigeants ?

Toujours dans cette volonté d’égalité, la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a annoncé une prochaine concertation avec les partenaires sociaux  afin d’ajouter un indicateur à cet index : celui de la part des femmes au sein des cadres dirigeants.

Sur ce sujet encore l’égalité n’est pas encore au rendez-vous, puisque qu’aujourd’hui 37% d’entreprises comptent moins de deux femmes dans leur top management. “C’est en agissant à ce niveau, qui est un vivier pour les Codir et les Comex, que les choses pourront changer durablement et impacter toute la chaîne de gouvernance et de management”, peut-on lire sur le site du Ministère du Travail.

 
Mélanie LE GUEN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire