Article sponsorisé

Quels enjeux pour le strategic workforce planning ?

par La rédaction

Nous sommes entrés dans une période où les métiers se transforment plus vite que les hommes. L’enjeu est aujourd’hui pour les entreprises de faire face à la mutation continue de leurs métiers tout en s’appuyant sur leurs collaborateurs. Cette adaptation nécessite une double vision : celle des compétences présentes dans l’entreprise à un instant T et celle des compétences que l’entreprise devra acquérir ou développer dans un futur proche afin de faire face à ses enjeux de développement et de transformation. Nous avons fait le point sur les enjeux du strategic workforce planning avec Carole Menguy et Jean-Bernard Girault, cofondateurs et CEO de Wiserskills.
 
La réalité de l’entreprise et ses compétences en temps réel
Si l’on se penche sur les démarches de strategic workforce planning aujourd’hui, on remarque que la plus grande majorité des initiatives menées en entreprises consiste en une approche relativement globale des problématiques métiers. Très souvent la documentation issue de ces travaux consiste en des présentations de macro-tendances qui ne prennent pas en compte la totalité des métiers de l’entreprise. Les collaborateurs ne sont pas forcément mis à contribution dans ces démarches, ce qui rend la visibilité difficile sur la transformation de certains métiers, notamment de terrain. Cette approche présente 2 limites : celle de figer une réalité métier à un instant T, qui n’est déjà plus valable à la présentation du document et celle d’approcher ces problématiques de transformation par le prisme des métiers au lieu de celui des compétences. Une approche de strategic workforce planning efficace doit être capable de faire le lien entre la réalité opérationnelle de l’entreprise et le pilotage RH en temps réel, de manière à permettre aux organisations d’être plus agiles.
 
Impliquer les collaborateurs dans l’enrichissement de leurs compétences
Par ailleurs, une démarche de strategic workforce planning efficace implique de mettre en mouvement les collaborateurs. Si 100% des métiers se transforment, cela veut dire aussi que certains métiers n’existent pas encore et d’autres sont en passe de disparaître. Mettre les collaborateurs en mouvement permet d’éviter une rupture entre les besoins de l’entreprise et la réalité des compétences disponibles dans son enceinte. L’enjeu réside dans le fait de savoir leur faire prendre conscience de leur positionnement dans l’entreprise en termes de compétences et de les amener à prendre en main leurs propres projets de carrière afin de monter sur les compétences de demain. La gestion des compétences est passée d’une relation relativement infantilisante de l’employé au sein de l’entreprise, à celle d’une relation plus équilibrée. Il n’est plus question d’attendre que les ressources humaines récompensent une ancienneté par une promotion, mais plutôt d’un dialogue entre l’employé et l’entreprise qui permet la rencontre entre un projet professionnel, ce dont l’entreprise a besoin et ce qu’elle est en capacité d’offrir.
 
À propos de Wiserskills 
Wiserskills est un outil qui permet de réaliser une cartographie précise, quanti, quali et dynamique des compétences dont l’entreprise dispose à un instant T au sein de la totalité de ses collaborateurs. L’outil permet la mise en perspective de cette réalité avec des enjeux de développement et de compétitivité et permet par ailleurs de rendre les collaborateurs acteurs de leur employabilité. Wiserskills intervient comme un “coach” dont l’objectif est d’aider les collaborateurs à mettre des mots sur ce qu’ils savent faire (leurs compétences), ce qu’il aiment faire (leurs motivations), de façon à leur proposer des plans de développement individualisés. L’outil fournit par ailleurs une cartographie dynamique des compétences disponibles dans l’entreprise.
 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire