Pourquoi faut-il accélérer la digitalisation des processus RH ?

par La rédaction

Ces dernières années, la digitalisation des processus RH est devenue une réalité pour les entreprises. Elle permet en effet l’automatisation des processus les plus courants, nécessitant le moins de personnalisation, comme par exemple :  la gestion dématérialisée du recrutement, des formations, des absences, de la paie et plus généralement la gestion des contrats. Les avantages résultant de la digitalisation et de l’automatisation sont nombreux  : économies budgétaires, attractivité de l’entreprise, empreinte écologique ou encore une amélioration de la relation collaborateur.

Néanmoins, la crise du Covid-19 a mis en lumière l’écart profond entre une volonté affichée des entreprises de recourir à la dématérialisation et à l’automatisation des processus, mais peu traduite dans les actes et le besoin désormais fondamental de franchir le pas.

Selon une étude Markess by Exaegis pour l’éditeur de solutions GED et Workflow DocuWare, si 45% des sondés souhaitaient investir dans une plateforme de digitalisation RH en 2019, ils n’étaient que 4% à l’envisager pour les processus liés à la paie et à la gestion administrative.

Le Covid a changé la donne : ces mêmes décideurs RH pensent désormais à 65% que l’automatisation des processus RH est un enjeu primordial en 2020 et 58% y accordent même une importance prioritaire.

La prise en compte de la relation collaborateur est également une tendance forte ressortant de cette étude : 92% des sondés y voient un impact bénéfique sur le bien être des collaborateurs. 72% pensent que l’automatisation impacte positivement voire très positivement l’engagement des collaborateurs et 62% pensent qu’elle améliore la performance des collaborateurs.

Avec le recours plus généralisé au télétravail, à la mobilité et à davantage de flexibilité dans les modes de fonctionnement des entreprises, ces solutions prennent tout leur sens.

Cette transformation digitale impacte toutes les organisations, en particulier les PME et les ETI, avec ou sans service RH et qui ne sont pas encore équipées de tels types d’outils collaboratifs.

Le progrès technologique apporte de belles opportunités mais il va parfois tellement vite que l’on peut facilement s’y perdre. Les recruteurs ont besoin d’être accompagnés pour mieux appréhender la transformation digitale des processus RH.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire