Le Groupe ETAM réinvente l'entretien annuel et crée l'entretien ambitieux pour redonner du sens à ses métiers !

par La rédaction
 
Acteur majeur sur le marché de la lingerie et du prêt-à-porter en France avec ses enseignes Etam, 1.2.3 et Undiz, le Groupe ETAM se réinvente et innove depuis plus de 100 ans. A l'instar de sa stratégie de développement des talents, le Groupe insuffle un vent d'énergie et de créativité auprès de l'ensemble de ses collaborateurs. Considérant l'entretien annuel, tel que dicté par le rituel managérial, déconnecté de la réalité temporelle Business, le groupe ETAM a décidé de tester un nouveau type d'échange : l'entretien ambitieux, qui naît des intérêts des collaborateurs, de leurs rêves et leurs ambitions. Un projet au cœur des valeurs du Groupe Etam, qui répond à sa volonté de responsabiliser ses équipes et les encourage dans la prise d'initiative.

Destiné à challenger l'entretien annuel, l'entretien ambitieux est expérimenté depuis début mars 2016 auprès des collaborateurs du Siège de la marque Undiz. En testant ce nouveau genre d'entretien, le groupe ETAM souhaite remettre le collaborateur au cœur de son job et libérer son sens de l'innovation et de l'initiative pour se sentir investi d'une mission et contribuer autrement aux enjeux de l'entreprise.  « Au moment où UNDIZ fait de l'agilité son terrain de jeu, il semblait intéressant de tester ce nouveau mode de relation, au plus près des valeurs de la Marque et de son état d'esprit Start Up. » souligne Odile Bonhomme,Directrice du Talent Development chez Groupe ETAM. Avec ce projet, l'objectif est de révéler les collaborateurs, leur redonner confiance en leurs idées et faire en sorte qu'ils deviennent acteurs de leurs projets au service de la Marque. 

« I am what I am. So what ? » 
 

Le groupe a donc choisi de transformer une formalité en incubateur d'idées pour valoriser la pro-activité, se démarquer, grandir, recruter, convaincre et créer de nouvelles attentes. L'entretien annuel ne doit plus être le RDV incontournable et attendu pendant 1 an, mais davantage un cahier de suivi régulier des projets menés tout au long de l'année.  « Le format entretien annuel a vieilli, notamment face aux nouvelles générations qui réclament un retour instantané, calé sur le rythme business, au-delà de la mesure de la performance individuelle. La dimension projet nous impose de penser performance collective et de créer les conditions de la motivation et de l'envie. Chaque collaborateur doit être convaincu de la valeur ajoutée des missions entreprises  pour garder une longueur d'avance » explique Odile Bonhomme.
 
L'entretien ambitieux vise donc à changer de posture en passant d'un entretien de « fixation » d'objectifs à un entretien d'« échanges / validation ». Avant de voir son manager, le collaborateur prépare et formalise sur un document ad hoc ce qu'il est, ce qu'il incarne, les challenges qu'il souhaite relever, les idées qu'il veut rendre possibles. A l'issue de cet échange, chaque collaborateur repartira avec une feuille de route impliquante et une vision plus prospective de ce pourquoi il se lève tous les matins, avec à la clé une mission transverse, destinée à faire avancer le projet collectif de la Marque.
 
« Cet entretien va permettre à chaque collaborateur de prendre du recul sur son job et devenir ainsi acteur de sa mission, dès septembre 2016, nous ferons un premier bilan afin d'envisager un éventuel déploiement sur l'ensemble de nos marques. » conclut Odile Bonhomme.
 

A propos du Groupe ETAM 
Acteur reconnu de la mode féminine, le Groupe ETAM affiche son ambition de rendre les femmes plus belles, à travers ses marques ETAM, 1.2.3 et Undiz. Véritable précurseur, le groupe familial a toujours su innover pour imposer sa différence et poursuit sa quête au quotidien avec ses 18 000 collaborateurs dans le monde et ses 4000 points de vente dans 50 pays.