Quand les Ressources Humaines permettent de décloisonner la RSE

par La rédaction

Selon une étude menée par Malakoff Médéric en 2018, 75% des RH considèrent que leur fonction évolue vers des missions à plus forte valeur-ajoutée. Sans doute parce que les RH s’emparent de plus en plus des sujets liés à la RSE tels que l’amélioration de la qualité de vie au travail, la promotion de l’égalité homme-femme, la qualité du management… De manière générale, la contribution des entreprises aux enjeux de développement durable a tout sa place aux côtés d’une stratégie RH puisque la RSE est intrinsèquement liée à la culture d’entreprise, au recrutement, à l’expérience collaborateur. Pourquoi la fonction RH gagne-t-elle à être au cœur des défis RSE ?

 

Les conséquences d’une stratégie RSE pertinente sur les ressources humaines 

La fonction RH contribuant à l’ancrage de l’entreprise – et donc des collaborateurs – dans la société, intégrer les démarches RSE au coeur des RH offre une possibilité rêvée de décloisonner la RSE. C’est en l’introduisant de manière concrète dans le quotidien de l’entreprise et en l’associant à la vision globale de celle-ci que les salariés se sentiront concernés.

  • Une bonne stratégie RSE motive les collaborateurs : d’après une étude menée par Afnor en 2019, l’un des principaux bénéfices d’une politique RSE est de fédérer les collaborateurs. À l’heure où les collaborateurs sont à la recherche de sens et d’implication, la démarche RSE répond à leur besoin d’une vision commune pour évoluer et pour être plus épanouis professionnellement. Une démarche RSE claire et cohérente avec la stratégie de l’entreprise leur permet de mieux cerner le marché et la mission de l’entreprise et donc de s’engager davantage.
  • La RSE fidélise les employés : en veillant à l’équilibre de la vie personnelle / professionnelle, aux problématiques liées à l’éthique, au management responsable, et à la qualité de vie au travail, les RH gagnent la confiance des collaborateurs sur le long terme et améliorent leur expérience en entreprise.
  • La RSE attire les nouveaux talents : enfin, toujours selon l’étude Afnor, 78% des répondants estiment qu’une démarche RSE permet à l’entreprise d’innover, et donc d’être attractive. 75% confirment que la RSE les démarque de la concurrence.

 

Stratégie RSE et ressources humaines : quelles mises en place ? 

Une politique RSE bien menée suppose à la fois l’implication des RH, pour clarifier la démarche et les messages, et celle des salariés, pour construire un sens du collectif. Il s’agit alors de communiquer en interne tout en coordonnant du mieux possible les pilotes RSE et les RH afin de transmettre avec pertinence les enjeux de la démarche aux collaborateurs. Des sessions d’informations, des newsletters dédiées, des formations et réunions internes sont à privilégier pour rendre compte de toute la démarche en interne.

Développer une stratégie RSE en interne permettra aux salariés de mieux s’approprier la mission de l’entreprise. Ainsi, les salariés se porteront plus volontairement ambassadeurs et témoigneront spontanément des pratiques positives de l’entreprise à l’extérieur. C’est alors toute la culture d’entreprise qui se développe via le travail des RH pour impliquer les salariés dans une politique durable commune.

 
Philippine SANDER

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire