« On m’a donné ma chance »

par La rédaction

Malakoff, mercredi. Angèle, qui garde des séquelles après un grave cancer, a pu retravailler à son rythme. Elle est arrivée il y a un an, après une lourde maladie, un cancer qui l’a longtemps éloignée du monde du travail et l’a laissée handicapée à 80%. Chez Gestform à Malakoff, Angèle travaille à mi- temps comme opératrice de saisie. Sa reprise d’activité s’est faite en douceur. « J’ai eu le temps de voir si mon état de santé me permettait de retravailler, explique la jeune femme.

 

Quand je suis arrivée, j’étais au plus bas, on m’a donné ma chance. Au début, je me demandais si j’allais réussir, mais l’écoute, l’atmosphère m’ont aidé. Et, ici, on ne souffre pas du regard des autres. » Au bout d’un an, l’essai est concluant : Angèle envisage sérieusement de passer à temps- plein. « J’en parle à tout le monde, je dis : Vous voyez, je suis handicapée, mais je travaille ! »

Cette entreprise s’adapte au handicap

Malakoff, mercredi. Le ministre du Travail, Michel Sapin (au centre), est venu saluer l’entreprise Gestform, qui emploie 80% de salariés handicapés.
Des bureaux modernes au cœur de Malakoff, des contrats avec EADS, AG2R… dans un secteur en pleine croissance, celui de la sous-traitance administrative. Gestform a tout de la société dynamique et innovante dont elle se réclame. Un atout en plus : c’est une entreprise « adaptée », qui emploie 80% de salariés en situation de handicap.
C’est ce modèle qu’est venu saluer mercredi le ministre du Travail, Michel Sapin, en compagnie de la députée (PS) Julie Sommaruga et de la maire (PCF) de Malakoff, Catherine Margaté. L’entreprise Gestform s’est implantée dans les Hauts-de-Seine en 2010 et compte aujourd’hui 14 salariés. « Mais le chiffre d’affaires double chaque année, et va même tripler », vante Olivier Théron, le directeur général, qui anticipe déjà le développement rapide du site après ceux de Bordeaux et de Toulouse, qui concentrent le gros des effectifs, près de 300 personnes.


Le ministre du Travail annonce des aides de l’Etat.

Pour ses clients, le recours à Gestform permet de réduire la contribution à l’Agefiph, qui sanctionne toute entreprise qui ne respecte pas l’obligation d’employer des handicapés. « Mais nous avons souvent été sélectionnés sur le seul critère de nos performances», remarque le directeur général, qui insiste: « Gestform est une entreprise ordinaire. » Ordinaire, mais solidaire : ici, les employés handicapés trouvent les conditions pour s’intégrer avec une souplesse inédite. « Nous sommes tout de même liés par la productivité, tempère Fabrice Durc, le directeur délégué à Malakoff. Mais, comme nous avons plusieurs activités, nous pouvons toujours en trouver une mieux adaptée pour un salarié en difficulté. La polyvalence, c’est notre chance pour que chacun réussisse. » A l’issue de sa visite, mercredi, le ministre du Travail l’a promis : pour soutenir l’accès des handicapés au monde du travail, « l’Etat va amplifier ses efforts ». Michel Sapin a annoncé le financement de 1000 postes aidés supplémentaires chaque année.


Mobilisation en faveur de l'emploi des travailleurs handicapés

Michel Sapin, ministre du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, a visité le 16 octobre un site de l'entreprise adaptée Gestform situé à Malakoff (92) dont l'activité est centrée sur le numérique et la gestion documentaire. A cette occasion, il a salué une PME en forte croissance et particulièrement exemplaire, qui investit dans la formation et les compétences de ses salariés handicapés pour favoriser leur évolution professionnelle dans le milieu ordinaire.
Le ministre a indiqué que les entreprises adaptées bénéficieraient d'un renforcement important du soutien de l'Etat dans le budget du ministère en 2013, avec la création de 1 000 aides au poste supplémentaire, portant le total des aides à 21 535. Cet effort, qui se poursuivra dans les années à venir, permettra une croissance significative des opportunités de travail pour les demandeurs d'emploi handicapés.
Cette visite a permis de mettre l'accent sur la mobilisation nécessaire de tous les outils en faveur de l'accès à l'emploi des travailleurs handicapés : les ESAT, les entreprises adaptées, mais aussi les entreprises ordinaires et les administrations dont les obligations en la matière ont été rappelées.

 

Le Ministre du Travail à Malakoff : des avancées en faveur de l’emploi des travailleurs handicapés

Michel Sapin, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, accompagné de Julie Sommaruga, députée socialiste de notre circonscription sont venus visiter l'entreprise Gestform située rue Etienne Dolet à Malakoff.
Cette entreprise, qui existe depuis plus de vingt ans à Bordeaux et ensuite à Toulouse est arrivée en 2010 à Malakoff et s'occupe de gestion et numérisation de documents administratifs. Cette entreprise sur ses trois sites représente un effectif de 315 personnes et 9 millions de chiffre d'affaires.


Alors, Pourquoi Michel Sapin a choisi de visiter cette entreprise ?

L’entreprise GESTFORM est une « Entreprise Adaptée » (ex-Atelier Protégé). Le but de cette entreprise est de développer l’intégration professionnelle des personnes handicapées physiques qui représentent 80 % des salariés, dans un environnement économique concurentiel.
Julie Sommaruga, députée de notre circonscription, à la veille de l’examen du budget, s’est félicité de cette rencontre :
« Le ministre nous a annoncé à cette occasion que les entreprises adaptées bénéficieraient d’un renforcement important du soutien de l’Etat dans le budget du ministère en 2013, avec la création d'une aide supplémentaire de 1 000 postes de travailleurs handicapés, portant le total des aides à 21 535 postes. Cet effort, qui se poursuivra dans les années à venir, permettra une croissance significative des opportunités de travail pour les demandeurs d’emploi handicapés. »
Et je ne peux que me féliciter de cette annonce qui démontre que le gouvernement se mobilise dans tous les secteurs de l’emploi. En tant que conseillère communautaire déléguée à l’Emploi à l’Agglomération Sud de Seine (Bagneux, Clamart, Fontenay et Malakoff), il est nécessaire de se mobiliser en faveur de l’accès à l’emploi des travailleurs handicapés dans des situations stables et durables.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire