Pourquoi mesurer la satisfaction du candidat de manière digitale ?

par La rédaction

La digitalisation a fait évoluer la relation entre le recruteur et le candidat. Tel le client d’un restaurant, le candidat est capable d’évaluer son expérience de recrutement et ainsi influencer la marque employeur de l’entreprise. Voici donc les raisons qui doivent pousser les RH à s’assurer de leur satisfaction tout au long du processus mais aussi lorsque la procédure touche à sa fin.
 

Parce qu’un candidat satisfait est une marque employeur renforcée

 En effet, le recruteur doit s’assurer à chaque étape du recrutement que le candidat comprend bien les enjeux, et les attentes de l’entreprise. Il doit aussi comprendre l’environnement dans lequel il va potentiellement travailler ainsi que les valeurs qui animent l’entreprise.
Pour ce faire, le digital permet via les ATS ou des applications comme Pollbench de réaliser des questionnaires tout au long du processus de recrutement pour évaluer le ressenti des candidats. Si le candidat est satisfait à l’issue de son expérience, il effectuera des retours très positifs sur votre entreprise.
Ainsi, les sites de notations comme Glassdoor permettent aussi d’avoir une première vision du niveau de son expérience candidat dans l’entreprise. Il ne faut pas négliger les sites de notation car une très bonne note permettra d’attirer les meilleurs talents dans vos filets.
 

Parce que cela permet de réduire les coûts

L’insatisfaction du candidat peut générer des coûts indirects élevés pour l’entreprise. En effet, si le candidat n’a pas été satisfait de son expérience de recrutement, il n’hésitera pas à se tourner vers un concurrent. Le rôle du RH n’est pas de faire fuir les talents bien au contraire. De plus, si le candidat n’as pas apprécié son expérience, il n’hésitera pas à dénigrer votre image et ainsi nuire à la marque employeur de l’entreprise.
L’utilisation du digital pour soumettre des questionnaires, proposer des feedback et réaliser des algorithmes permet une certaine fidélisation du candidat. Ainsi, le coût du recrutement est réduit car le candidat ne sera pas tenté de vous quitter en plein milieu du processus et donc pas de nouvelles candidatures à chercher pour le recruteur. Enfin, mesurer constamment la satisfaction du candidat fluidifie le travail des RH car les applications permettent d’automatiser les questionnaires. Le recruteur n’a donc pas à le construire par lui-même ce qui fait gagner un précieux temps et donc de l’argent à l’entreprise.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire