Pourquoi favoriser l’intrapreneuriat dans l’entreprise ?

par La rédaction

L’intrapreneuriat est un concept né dans les start up des années 70. Il s’agit tout simplement d’une démarche d’entrepreneuriat mais à l’intérieur de l’entreprise. Ainsi, l’employeur permet à ses salariés de se regrouper afin de mettre en place des projets à l’image d’une start up par exemple. Cette stratégie managériale paraît étonnante mais elle présente pourtant plusieurs avantages pour le service RH.

Former des petites équipes plus faciles à manager

L’un des principaux avantages de la méthode intrapreneuriale est qu’elle permet de diviser des équipes souvent étoffées en des petits groupes distincts. Ainsi, les salariés ne sont généralement pas plus de 5 ce qui facilite leur accompagnement. En effet, les salariés se sentiront davantage écoutés et encadrés. La définition des objectifs est plus simple à transmettre pour le responsable. Former des équipes restreintes est d’ailleurs un très bon moyen pour le RH d’avoir un suivi plus aisé du bien-être du salarié et de ses aspirations. Ces groupes de travail favorisent la proximité et les entretiens plus réguliers.

Motiver les salariés, car ils le rendent bien

L’intrapreneuriat est un concept très motivant pour les salariés. En effet, ces derniers sont souvent impatients à l’idée d’avoir de nouveaux défis et de sortir de leur travail quotidien. De plus, ils peuvent davantage collaborer et sont donc plus efficaces. Ils mettent leur créativité au service de l’entreprise et sont les garants de ses valeurs. L’intrapreneuriat est donc une méthode au service de la marque employeur. Des salariés épanouis et motivés valoriseront l’image de l’entreprise. La culture de l’entreprise est un critère très recherché par les candidats sur le marché. Il ne faut pas la sous-estimer.

L’innovation au service du recrutement

L’intrapreneuriat amène le salarié à être très créatif. Il va chercher à trouver les meilleures idées pouvant proposer de nouveaux produits, services ou activités. Des innovations qui permettent non seulement aux entreprises de développer son activité mais aussi son recrutement. En effet, cet esprit start up est très recherché par les jeunes candidats qui se bousculeront pour rejoindre cette entreprise. Enfin, cette démarche permet de garder les meilleurs talents au sein de l’entreprise. Un bon moyen pour les RH de réaliser des économies de recrutement tout en servant l’activité de l’entreprise. Deux risques sont à prendre en compte dans ce concept. Tout d’abord, il se peut que ces petits groupes de salariés ne s’entendent pas et dans ce cas la démarche est infructueuse. En outre, il est possible que ces mini start up fonctionnent tellement bien qu’elles puissent donner envie aux salariés de créer la leur et donc quitter l’entreprise.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire