Marque employeur : vos meilleurs ambassadeurs ? Vos salariés !

par La rédaction

Aujourd’hui, une entreprise peut avoir recours à divers leviers de communication externe pour valoriser ses actions ou son image de marque et de sa marque employeur : relations presse, influenceurs…. Mais cette stratégie de visibilité nécessite des ressources financières et du temps pour identifier les médias ou l’influenceur adéquats.

Avant d’aller chercher à l’extérieur de l’entreprise, pourquoi ne pas miser sur la force de la parole interne ? Celle des collaborateurs, qui, in fine, connaissent mieux que personne l’histoire et la mission de l’entreprise ? C’est le principe de « l’employee advocacy », le salarié ambassadeur. Ce phénomène existe depuis toujours mais a été démultiplié depuis l’arrivée de réseaux sociaux et la formalisation du concept par les entreprises. C’est en effet aujourd’hui une démarche organisée par les services de marketing et communication.

Pourquoi s’appuyer sur vos collaborateurs pour véhiculer vos valeurs ?

Le salarié ambassadeur a pour objectif de défendre les intérêts de l’entreprise. La valeur-ajoutée ? La viralité, le faible investissement financier et l’efficacité de sa parole ! Parce qu’elle est jugée plus authentique et plus concrète que les discours d’entreprise ou des équipes de communication, la parole du salarié, plus personnelle, a plus d’impact. Elle est incarnée, donc plus humaine.

Les mots choisis par le collaborateur sont souvent plus spontanés et plus proches des lecteurs. Résultat, cette parole inspire confiance. La preuve, sur les réseaux sociaux, un message touche 5 fois plus de personnes et a 8 fois plus d’engagement quand il est posté par un salarié, d’après Social Media Today.

Une opération gagnante, à la fois pour l’entreprise et pour le collaborateur.  

L’entreprise développe non seulement sa visibilité, mais améliore aussi son image auprès d’une cible plus difficile à atteindre. Elle recrute aussi plus facilement. En effet, en transmettant une image positive de l’entreprise, le salarié attire naturellement de nouveaux talents.

Le salarié de son côté, porté volontaire, est valorisé et récompensé pour son implication. La récompense est rarement financière mais elle peut se traduire par des séances de formations ou des séances photos offertes par l’entreprise.

Quelques préconisations

Bien évidemment, un salarié ambassadeur ne doit en aucun cas être forcé de l’être. Le salarié doit naturellement croire en la mission, les valeurs et le message de l’entreprise, et doit aimer communiquer sur son métier, son savoir-faire et son expérience.  Pour une entreprise, l’idéal est de lancer un appel aux volontaires pour s’assurer de la motivation réelle des collaborateurs.

L’entreprise doit, de son côté, accepter de ne pas toujours maitriser chaque élément publié par le collaborateur ambassadeur. Cela nécessite un minimum de souplesse et de tolérance. L’idée est de placer le curseur au bon endroit : il s’agit de former un minimum les collaborateurs, tout en les laissant s’exprimer librement.

Comment s’assurer d’une ligne éditoriale cohérente pour éviter de mettre en péril votre marque employeur ?  Grâce à la création d’une plateforme ou d’un dossier partagé avec les salariés pour faciliter la transmission d’information et sa qualité. En rendant accessible des articles, des images, des vidéos, des graphiques, chaque ambassadeur peut venir puiser dans les ressources corporate à poster. De cette manière, les messages et les photos publiés par les salariés correspondent à l’image de l’entreprise. Toutefois, n’oublions pas que le champ d’action des salaries ambassadeurs ne s’arrête pas au web. Certaines entreprises mobilisent des salariés volontaires pour rencontrer leur cible IRL (in real life), via les associations d’écoles par exemple.

Philippine SANDER

Articles RH relatifs

1 commentaire

`test 1015 | Pearltrees octobre 15, 2020 - 5:28

[…] convaincu ? Starbucks et ses “partenaires” AT&T, le cercle social IBM forme ses employés. DRH : Vos meilleurs ambassadeurs ? Vos salariés ! Faurecia "A week in a life" Arbre des objectifs. Don (acte) (définition sur […]

Répondre

Laisser un commentaire