L’entretien annuel d’évaluation pointé du doigt ?

par La rédaction

Depuis quelques années et notamment avec la Loi du 5 mars 2014, les entretiens annuels sont devenus la priorité des ressources humaines ! Néanmoins, dans la pratique, il a été constaté que les promesses concernant la réalisation de ces derniers mais également leur contenu ne sont pas à la hauteur des espérances des collaborateurs. D’ailleurs, l’entretien annuel possède-t-il toujours un intérêt ? Explications !
 
D’une manière générale, 70% des salariés français semblent être insatisfaits de l’entretien annuel d’évaluation car il ne refléterait pas la réalité ! En effet, il est souvent qualifié d’inutile ou d’inefficace. Néanmoins, il est primordial de préciser qu’il reste un outil idéal pour l’évolution des carrières professionnelles et d’ailleurs, certaines entreprises arrivent à en tirer parti !
 
Pour quelles raisons, en est-on arrivé à ce constat ? Tout simplement parce que l’entretien annuel d’évaluation n’est pas utilisé de la meilleure des manières ! En effet, pour certains spécialistes du domaine, l’entretien annuel d’évaluation traite de beaucoup trop de sujets, il est chronophage et parfois est très long !
 
D’ailleurs, il convient de préciser que certains collaborateurs en sont même méfiants ! C’est la raison pour laquelle que certaines entreprises ont même abandonné l’idée de les réaliser. C’est dire !
En réalité, l’entretien tel qu’il est utilisé aujourd’hui au sein des organisations ne fonctionne pas alors que ce dernier devrait être un vecteur puissant de motivation et d’engagement !
Pourtant, lors de la mise en place de la Loi du 5 mars 2014, les DRH avaient promis un modèle d’entretien adapté à leurs collaborateurs ! Ces derniers parlaient même de « repenser » l’entretien !
 
Notez-le : certains collaborateurs ont précisé que l’entretien ne leur permettait pas d’avoir un réel feedback complet !
 
Par ailleurs, pour certains managers, l’entretien annuel d’évaluation est considéré comme un pur outil RH et estiment ne pas avoir de marge de manœuvre sur ce dernier ! Par conséquent, ce document ne semble plus conforme aux attentes des collaborateurs et managers. Il est certain que les collaborateurs attendent des retours rapides de leurs performances et ne veulent surtout pas attendre la fin de l’année pour faire un point.
 
Aussi, d’une manière générale, ce qui dérange les collaborateurs et managers, c’est tout simplement l’absence de transparence sur l’usage et l’exploitation des entretiens ! D’ailleurs, certains d’entre eux considèrent qu’il faut y mettre fin !
 
Attention : 36% des salariés français n’ont jamais eu d’entretien annuel et 25% d’entre eux ne comprennent pas la nécessité d’en avoir un ! Pourtant, c’est un précieux levier pour les collaborateurs !
 
Notez-le : l’intérêt des entretiens annuels a longtemps été mis en avant !
 
Certains auteurs préconisent de le remplacer tout simplement et non de le supprimer. Ces derniers parlent même de désillusion d’entretien annuel ! Que faire alors ?
A ce stade, il devient impératif de demander l’avis des évalués et évaluateurs sur le contenu des grilles d’entretien annuel de l’année précédente pour voir s’il convient de le modifier ou non.
 
Certaines entreprises privilégient d’autres alternatives comme par exemple la réalisation de points rapides et réguliers ! Cela permet de comprendre directement les failles et de s’améliorer aussitôt !
 
En définitive, ce qu’il faut retenir, c’est que l’entretien annuel d’évaluation en déçoit plus d’un ! Est-ce que ce dernier vivrait ses dernières heures ? Il est donc devenu impératif de sauver l’entretien annuel d’évaluation en 2020 ! Et vous, quel est votre avis sur le sujet ?
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire