Entretiens annuels : comment innover en matière de gestion des talents ?

par margaux fusilier
Dans le webinar du mardi 11 octobre, Thibaud Vilon, COO et cofondateur d’Elevo, s’attache à aider les entreprises à réussir leurs entretiens annuels auprès de leurs collaborateurs. La clef : l’innovation en matière de gestion des talents. Et cela nécessite tout d’abord de réussir à repenser l’entretien annuel et ses process parfois encore archaïques qui desservent salariés, managers et professionnels des ressources humaines.   Des méthodes obsolètes impactant la réussite de l’entretien annuel Des process et formats obsolètes Difficile de réussir son entretien annuel lorsqu’on observe via les sondages que les salariés ont le sentiment que cela ne sert à rien. En cause : des process et des formats d’un autre temps, des directions frileuses à l’idée de revoir leurs méthodes et un défaut de communication. Les professionnels de ressources humaines ont tendance à remplacer un produit par un autre lorsque quelque chose dysfonctionne, alors que le problème vient d’ailleurs ...
123 vues
Dans le webinar du mardi 11 octobre, Thibaud Vilon, COO et cofondateur d’Elevo, s’attache à aider les entreprises à réussir leurs entretiens annuels auprès de leurs collaborateurs. La clef : l’innovation en matière de gestion des talents. Et cela nécessite tout d’abord de réussir à repenser l’entretien annuel et ses process parfois encore archaïques qui desservent salariés, managers et professionnels des ressources humaines.   Des méthodes obsolètes impactant la réussite de l’entretien annuel Des process et formats obsolètes Difficile de réussir son entretien annuel lorsqu’on observe via les sondages que les salariés ont le sentiment que cela ne sert à rien. En cause : des process et des formats d’un autre temps, des directions frileuses à l’idée de revoir leurs méthodes et un défaut de communication. Les professionnels de ressources humaines ont tendance à remplacer un produit par un autre lorsque quelque chose dysfonctionne, alors que le problème vient d’ailleurs ...