Le workforce planning, indispensable pour les RH ?

par La rédaction

Un nouvel outil stratégique RH est au cœur de nombreuses réunions au sein des entreprises. Qui n’a pas encore entendu parler du workforce planning ? Transformation digitale oblige ! Explications !

Nous le savons tous : la révolution technologique a bouleversé le monde du travail et notamment celui du service des ressources humaines. En effet, aujourd’hui, ce dernier n’arrive plus forcément à se projeter sur les compétences de demain. Et c’est la raison pour laquelle il utilise l’outil suivant : le « workforce planning ».

Le workforce planning est une méthode consistant à concevoir, mettre en œuvre et suivre des politiques et des plans d’action RH visant principalement à réduire de façon anticipée les écarts entre les besoins et les ressources humaines, en termes d’effectifs et de compétences.
D’une manière générale, cet outil permet de concilier anticipation des besoins en compétences avec les mutations constantes que subit quotidiennement les entreprises. Il s’agit de disposer des bonnes ressources au bon moment. Quoi demander de plus ! Pour certains, il s’agit d’une variante de la GPEC. En effet, cela y ressemble de très près !

Notez-le : ce qui est certain est que la planification des compétences est au sujet majeur de la Direction des ressources humaines et il est primordial de se poser là-dessus. Une fonction RH « moderne » est une fonction qui a choisi d’utiliser cet outil !

Bien évidemment, avant d’utiliser cet outil, il revient à la fonction RH de cartographier les compétences existantes, ainsi que les compétences futures nécessaires. Un travail en amont est donc à réaliser ! Il permettra de s’assurer de l’évolution du capital humain dans le cadre de la réalisation du plan stratégique de l’entreprise.

Dans les grandes lignes, le workforce planning permet d’anticiper sur :

  • le nombre de recrutements à prévoir ;
  • la liste des compétences de demain ;
  • les nouveaux métiers de demain ;
  • la possibilité d’offrir plus de mobilité et de fidéliser les collaborateurs ;
  • l’amélioration des process de recrutement ;
  • le développement de la marque employeur

Cet outil permet également de maitriser surtout le pilotage des effectifs et de la masse salariale mais également de faire preuve d’agilité et disposer des ressources nécessaires dans le but de s’adapter aux besoins métier.

Aussi, les 3 étapes primordiales à retenir sont :

  • L’anticipation ;
  • La définition ;
  • L’acquisition de nouvelles compétences

Notez-le : certains considèrent qu’il s’agit du nouveau « patron » de la RH et il semblerait que c’est devenu un outil de pérennité de l’entreprise ! Il fait en tous les cas partie intégrante de la stratégie RH de pratiquement toutes les entreprises !

Néanmoins, aujourd’hui, elle reste une activité peu maitrisée par la Direction des Ressources Humaines.

Tout ce que nous savons est qu’il est primordial d’anticiper les besoins en ressources et le workforce planning reste un reste un outil impératif permettant d’optimiser l’organisation et la stratégie RH.

En définitive, anticiper les besoins RH de demain est devenu promordial dans le monde du travail actuel. En effet, les nouvelles organisations au sein des entreprises entrainent des bouleversements humains. Et vous, est ce que vous utilisez cet outil au sein de votre entreprise ? Affaire à suivre…

Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire