L’analyse prédictive RH : à quoi sert-elle ?

par La rédaction

On entend souvent parler d’analyse prédictive sans pour autant savoir comment et qui l’utilise. Les ressources humaines peuvent-elles l’utiliser ? La réponse est oui ! De quelle manière et quelles en sont les avantages ? Explications
 
Une utilité reconnue au niveau RH !
D’une manière générale, l’analyse de données permet de décrire la situation actuelle et permet de répondre aux différentes questions sur les causes et conséquences de certains événements.
L’analyse prédictive est essentielle pour de nombreuses raisons et depuis quelques temps, les ressources humaines s’attachent aux données pour déterminer un certain nombre de chiffres mais surtout être plus efficaces. De quelle manière ?
 
Dans un premier temps, les données RH peuvent être exploitées pour identifier les facteurs RH ayant une influence sur la performance opérationnelle et dans le but d’optimiser le recrutement.
Notez-le : elle permet de réduire les coûts liés au recrutement !
 
L’analyse prédictive RH joue un rôle également au niveau de la stratégie puisqu’elle permet de l’ajuster en fonction des données collectées.
 
Notez-le : analyser les données d’une entreprise permet aux ressources humaines de prendre les décisions importantes en ce qui concerne le capital humain !
 
Aujourd’hui, il est essentiel pour les ressources humaines de se poser les questions suivantes : disposons-nous des solutions métiers et de l’analyse de données pertinentes pour répondre aux changements organisationnels ? Avons-nous en interne les ressources suffisantes pour faire face aux imprévus ?
 
Par ailleurs, nous savons tous que ce qui fait la réussite des collaborateurs, c’est le capital humain. Il est donc primordial de recruter les bonnes personnes et par la suite, les fidéliser. L’analyse prédictive est un bon moyen car elle permet d’anticiper les comportements des collaborateurs. Cela permet aux entreprises d’anticiper les départs ou plutôt de les limiter. En effet, l’analyse prédictive va permettre d’identifier les risques de démission. Un atout pour ces dernières !
De ce fait, le responsable des ressources connait la ou les raisons d’un départ et peut faire changer le comportement du collaborateur en question. Ils disposent des meilleurs arguments pour le retenir !
 
De plus, elle est un bon moyen pour déterminer les mesures à prendre pour agir sur l’évolution d’une tendance particulière. D’une manière générale, elle permet à l’entreprise de s’organiser.
 
Enfin et de toute évidence, elle offre aux employeurs la possibilité d’anticiper les phénomènes et d’orienter leurs actions en conséquence. Elle permet d’une certaine manière de réduire les doutes.
 
Les risques éventuels de l’analyse prédictive !
Les données collectées de l’analyse prédictive RH sont très sensibles. Il est donc impératif de les traiter avec précaution.
Il est primordial de préciser que de nombreux risques ne sont pas traités comme par exemple, la pénibilité ou encore les risques psychosociaux.
Par ailleurs, ce qui peut freiner le développement de l’analyse prédictive RH est le manque d’expertise. En effet, les informations doivent être impérativement structurées et ce n’est pas toujours le cas.
 
De plus, de nombreuses informations recueillies peuvent être issues de la vie privée comme celles que l’on peut trouver sur internet. De ce fait, dans quelle mesure l’employeur peut exploiter les données ?
 
Autre inconvénient, celui du fait que l’analyse prédictive reste très dépendante des compétences de ceux qui la mettent en œuvre. Elle effet, elle dépend donc aussi beaucoup de son utilisateur.
 
D’une manière générale, l’analyse RH prédictive permet au service des ressources humaines de participer activement à la vie de l’entreprise. La direction générale se repose donc sur ce dernier pour avancer sereinement.
C’est un levier essentiel pour un DRH qui entre de plus en plus dans la stratégie de l’entreprise ! Il aurait donc tort de s’en priver !
 
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire