L’adaptative learning : pour ou contre ?

par La rédaction

Il existe une tendance en pleine expansion ces dernières années et qui fait beaucoup parler d’elle : l’adaptative learning. Ce concept permettant de bénéficier d’un parcours personnalisé séduit de plus en plus les entreprises, mais pas seulement, les apprenants aussi ! Néanmoins, comporte-t-il des limites ? Explications !
 

Définition de l’adaptative learning

Il s’agit d’un concept pédagogique dont l’objectif principal est « d’adapter » les décisions pédagogiques aux compétences et besoins spécifiques des apprenants. En d’autres termes, la formation s’adapte à l’apprenant lui-même grâce à des technologies comme le big data. Dans la pratique, comment cela fonctionne ? L’apprenant visionne une vidéo puis répond à une série de questions. En fonction des réponses, un programme de formation est défini. Il est donc personnalisé !
Cette méthode peut être considérée comme de la formation à grande échelle et les premières utilisations ont débuté dans l’éducation.
Notez-le : il s’agit d’une approche différente des contenus existants en se basant essentiellement sur 3 éléments : l’apparence, l’ordre et l’accompagnement vers l’objectif.
Une méthode d’apprentissage qui bouscule les modèles pédagogiques existants et qui suit le chemin de l’intelligence artificielle et de l’amélioration des algorithmes.
 

Ambitions de l’adaptative learning

L’adaptative learning présente l’avantage de proposer un parcours personnalisé en tenant compte des besoins de l’apprenant. L’approche étant plus efficace et pertinente. En effet, tous les collaborateurs sont différents et leurs connaissances le sont aussi. Tout le monde n’apprend pas de la même manière !
Aussi, il semblerait que cette méthode permet de mémoriser les informations beaucoup plus rapidement. De plus, les apprenants sont plus motivés car le contenu est adapté à leurs connaissances de ce fait, ils ne se retrouvent pas lésés dans un domaine. En d’autres termes, c’est tout simplement la possibilité de suivre un contenu de formation adapté à soi, au rythme voulu en fonction de ses facilités et de ses difficultés ! La progression est adaptée au niveau réel de l’apprenant.
Notez-le : les avantages principaux sont : la qualité du contenu et l’implication des collaborateurs.
 

Limites de l’adaptative de learning

L’adaptative learning trouve sa principale limite au niveau de la personnalisation du contenu. En effet, recevoir uniquement des informations via une vidéo n’est pas toujours suffisant et il n’est clairement pas possible de se passer d’échanges avec les autres collaborateurs ou le formateur. C’est pourquoi, nous pouvons nous poser la question de savoir si cette tendance sert à apprendre ou à enseigner ?
De plus, la mise en place de ce type de système entraine des coûts beaucoup plus onéreux pour l’entreprise que la formation classique.
Aussi, il convient de préciser que l’apprentissage adaptatif ne s’applique pas forcément à toutes les thématiques. Qu’en est-il des données récoltées via les questionnaires réalisés au début ?
Enfin, ne s’aventure-t-on pas vers une robotisation de l’apprentissage ?
 
En définitive, il est tout de même primordial de préciser que de nombreux employeurs sont craintifs par rapport à cette méthode même si certains d’entre eux l’utilisent déjà depuis quelques temps. L’adaptative learning est-elle une révolution en devenir ? Nous ferons le point dans quelques années !
 
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire