La diversité en marche avec le Groupe Randstad

par La rédaction

"Quand une personne en situation de handicap recherche un emploi, elle ne demande pas la charité". Très impliqué dans la lutte contre les discriminations, le Groupe Randstad adhère complètement à ces propos de Vincent Michel, Président de la Fédération des Aveugles de France avec laquelle elle a signé une convention de partenariat le 14 décembre dernier.

My RH Line était présent lors de cet échange au cours duquel le Groupe a lancé son 1er réseau d’agences référentes handicap.

 

Les Ressources humaines par la preuve

Randstad a été la première entreprise de travail temporaire à signer une convention avec l’Agefiph en 2000.
 
« Nous avons été les premiers à devenir partenaire » indique Abdel Aissou, Directeur Général Délégué du groupe Randstad France. « Il s’agit donc, pour nous, d’un engagement de long terme et non d’une attitude conjoncturelle », assure-t-il. « Notre président et moi même avons décidé d’aller plus loin car en tant qu’intermédiaires de l’emploi, nous devons faire la preuve tous les jours que nous pouvons mettre en emploi n’importe quelle personne. Ce sont les ressources humaines par la preuve. »
 
« Cette question est au cœur de nos valeurs. Nous sommes une entreprise qui lutte contre toutes les formes de discrimination. Nous sommes très fiers de notre double label diversité-égalité femme/homme et plus encore d’être la seule entreprise à avoir été renouvelée. »
 
Cette convention a, en effet, été renouvelée tous les 2 ans. Lors de la dernière convention présentant les ambitions pour les années 2010-2011, le groupe s’était notamment donné pour objectif de placer en entreprise des personnes en situation de handicap dites « senior » à hauteur de 30% des délégations totales de travailleurs handicapés. A fin octobre 2010, l’objectif était atteint avec 36% de travailleurs handicapés seniors délégués.
Au total, Randstad aura placé près de 25 000 travailleurs handicapés en entreprise, sachant qu’un collaborateur intérimaire handicapé sur deux est recruté en CDI à l’issue d’un contrat de travail temporaire.

Le Groupe franchit un nouveau cap

Aujourd’hui, le Groupe franchit un cap et lance son premier réseau d’agences référentes. Présent sur tout le territoire français, ce réseau répond à deux objectifs : fédérer l’expertise du Groupe pour favoriser l’accès à l’emploi des travailleurs handicapés et démultiplier les actions de sensibilisation des entreprises à cet enjeu de société majeur.
« Il s’agit à la fois de prendre en compte la situation particulière des travailleurs handicapés tout en s’assurant que nous les intègrons dans notre réseau au même titre que les personnes valides. Seule une mixité des publics permet vraiment leur pleine intégration dans le marché du travail », affirme Abdel Aissou.
 
Pour soutenir ce programme, le Pôle Diversité du groupe a développé des programmes de formation ad hoc qui permettront d’apporter une réponse adaptée à chaque situation. Une approche pédagogique spécifique a été développée pour sensibiliser et informer les entreprises. Elle se traduit notamment par la création de modules de formation ou de sensibilisation, l’organisation de débats et de conférences.
Les travailleurs handicapés peuvent également bénéficier de formations pour acquérir une qualification, monter en compéences et ainsi rentrer dans un processus professionnel stable.
 
L’Institut Randstad met un point d’honneur à promouvoir l’égalité des chances. A ce titre, il soutient nombre d’initiatives liées à la diversité. Le 14 décembre dernier, il est devenu partenaire de la Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France pour favoriser l’accès à l’emploi des personnes déficientes visuelles.
En particulier, l’Institut Randstad finance l’élaboration d’un guide du "savoir être avec un collègue déficient visuel", qui aidera à lever les a priori et favoriser la communication avec des personnes mal ou non voyantes.
En outre, la Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France apporte son soutien à la création d’un réseau d’agences Randstad référentes sur le Handicap, et formera les collaborateurs référents de ce réseau au handicap visuel et aux outils permettant leur intégration en entreprise.
 
« Intégrer dans une entreprise une personne handicapée n’est pas chose facile », assure Vincent Michel. L’intégration des différences quelles qu’elles soient pose toujours quelques difficultés. Si les choses se préparent on arrive à vaincre cette barrière. Je suis convaincu qu’avec le travail que nous allons faire ensemble avec ce guide du savoir être des collègues d’une personne handicapée visuelle, la formation de certains de vos collaborateurs, et la mise en accessibilité de vos installations nous allons faire progresser cette cause de l’intégration professionnelle des personnes handicapées. Nous avons le devoir de réussir. Aujourd’hui 30% des déficients visuels sont au chômage car l’emploi est mal préparé. C’est une nécessité humaine pour que ces personnes se sentent pleinement actrices de la société mais c’est également une nécessité économique car une personne handicapée au chômage coûte cher. »
 
Dans le cadre de leur partenariat, le Groupe Randstad et La FAF ont décidé de se rencontrer avec un certains nombre d’entreprises partenaires dans le cadre du Restaurant dans le noir. « Je pense que cela pourrait être une opération de sensibilisation très réussie », assure Vincent Michel. « Je crois au opérations un peu choc. Il y a parfois des rencontres qui touchent les gens et celle-ci dans ce cadre me paraît très intéressante. » Abdel Aissou a tout de suite accepté cette proposition et l’a acceptée immédiatement au titre de la formation et de la sensibilisation. Je souhaite que nos dirigeants soient sensibilisés à ces questions. La signature d’aujourd’hui et un point de départ et nous sommes vraiment heureux de ce partenariat.
 
 
Anne-Sophie Duguay
 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire