La digitalisation, un moyen de mettre en valeur le candidat

par La rédaction

Le processus de recrutement a souvent pour objectif de profiter à l’entreprise. Pourtant, c’est bien le candidat qui doit être mis en valeur et non l’inverse. Ainsi, les professionnels RH mettent en place de nouveaux procédés qui permettent grâce à la digitalisation de mettre en lumière les compétences du candidat.

Alors ça match ou ça match pas ?

La digitalisation doit permettre de faire parler le candidat. Plusieurs entreprises font le pari d’algorithmes de matching pour trouver les profils les plus adéquats à l’offre proposée. Ces algorithmes permettent au recruteur de gagner du temps et d’être plus efficace en matière de recrutement. En outre, le matching permet de privilégier les softs skills aux compétences techniques. Ainsi, la personnalité du candidat est grandement prise en compte ce qui va marquer son expérience de recrutement.
Des questionnaires vont pouvoir déterminer le profil du candidat et permettre au responsable RH de mieux le connaître. Grâce à ces algorithmes, le candidat saura plus facilement ce qui est attendu par le recruteur et inversement le recruteur pourra recruter le futur salarié dont il rêve. Le matching donne également au professionnel RH la possibilité de choisir la personne en fonction de sa localisation ce qui permet d’optimiser l’ensemble des candidatures de manière rapide et efficace.
 

L’entretien vidéo différé, l’outil digital à la mode

Les entretiens de présélections par des vidéos en différé ont le vent en poupe. Cette stratégie permet de diminuer les coûts du recrutement, et d’accélérer le processus. L’entretien vidéo se situe après la réception du CV du candidat et avant une rencontre physique. Il remplace ainsi la présélection par téléphone, qui est souvent trop laborieuse et complexe et n’apportent finalement pas grand chose.
Ainsi, le candidat va se présenter face à la caméra de son smartphone ou de son ordinateur et répondre à plusieurs questions posées par un logiciel spécialisé. Les réponses du candidat sont chronométrées pour le mettre en condition d’un véritable entretien. Une fois l’entretien vidéo enregistré, le recruteur peut le visualiser depuis son espace de travail et avoir un premier aperçu du profil du candidat. Cependant, cet outil ne doit pas remplacer le contact humain qui est primordial dans le processus de recrutement. Il faut créer une interaction avec le candidat et pour cela un entretien physique est nécessaire.
Des logiciels permettent également suite à l’entretien vidéo d’analyser les gestes et les intonations du candidat pour cibler davantage son profil. En faisant parler le candidat, la digitalisation permet de simplifier le processus de recrutement du service RH.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire