Groupe Sanofi : le Blended-Learning comme levier de performance

par La rédaction

Le groupe Sanofi a vécu une transformation organisationnelle importante au cours des dernières années. Ces mutations ont fortement impacté la DSI et nécessité la création d’une fonction visant à accompagner le changement et diffuser les savoirs auprès des populations concernées au sein de l’entreprise.

 

Le groupe a, ainsi, opté pour un dispositif de blended-learning. Un succès !

 

« L’objectif était de partager nos savoirs par le biais d’une méthodologie pour former nos manager à l’accompagnement du changement.  Le dispositif de blended-learning est venu se mettre en place assez naturellement », confirme Fabienne Raveleau, en charge de l’accompagnement du changement de SI au sein du groupe Sanofi.

 

Penser la stratégie en amont, construire les thématiques afin de gérer les interdépendances et veiller à la cohérence graphique, telles sont les principales étapes sur lesquelles le groupe Sanofi à plancher afin de construire un dispositif le blended-learning, où l’apprenant se place au cœur du système de formation. Le projet a été réalisé en trois temps.

 

Tout d’abord, une enquête a été conduite auprès des publics cibles. L’objectif consistait à identifier les attentes des collaborateurs afin de mettre en place un dispositif de formation au plus près de leurs attentes. Les équipes en charge du projet ont, ensuite, élaborer des synopsis afin de bâtir une formation sur-mesure. « Toute cette phase a été un vrai moment d’échange et nous a permis d’acquérir une vision pédagogique, tout en abordant cette question centrale de l’accompagnement du changement », souligne Claire Pujos en charge de l’accompagnement du changement de SI au sein du groupe Sanofi.

 

La troisième et dernière étape a consisté en la mise en place d’une session pilote, véritable révélateur du travail réalisé en amont. « Cela a très bien fonctionné et les participants à cette session pilote se sont par la suite, imposés comme les ambassadeurs du dispositif de formation auprès des collaborateurs », confie Fabienne Raveleau. Bien communiquer, c’est permettre aux salariés de s’approprier le dispositif de formation. C’est la raison pour laquelle, il est essentiel de réaliser en amont tout un travail de réflexion visant à faire connaître les formations et susciter auprès de nos collaborateurs l’envie d’y participer.

 

Les bénéfices du blended-learning

Selon Claire Pujos en charge de l’accompagnement du changement de SI au sein du groupe Sanofi, « tout l’intérêt du e-learning a été de tracer nos cibles nominativement. Cela nous a permis d’identifier qui était vraiment intéressé par nos formations. Nous avons pu, ainsi, nous adresser directement aux publics sensibilisés et les accompagner efficacement par la suite, notamment dans la formation dispensée en présentiel ».

 

A noter que le présentiel est souvent le révélateur de la réussite d’un dispositif de blended-learning. En six mois, plus de 100 collaborateurs du groupe Sanofi ont été formés à l’accompagnement du changement via le dispositif de blended-learning. Afin de prolonger la démarche de formation, le groupe a mis en place des fiches réflexes afin de permettre un retour d’expérience. De plus, il s’agit d’un élément tangible que les apprenants peuvent conserver avec eux. Le groupe a, par ailleurs, bénéficier de véritable gain en notoriété à l’interne. « Il y a eu une vraie prise de conscience quant à la valeur ajoutée de l’accompagnement au changement au sein des projets menés par le groupe », conclut Fabienne Raveleau et Claire Pujos en charge de l’accompagnement du changement de SI au sein du groupe Sanofi.

Emilie Vidaud

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire