Goshaba : l’application RH qui s'appuie sur les sciences cognitives

par La rédaction

Les méthodes de recrutement traditionnelles sont de moins en moins efficaces. Ainsi, les entreprises tentent de trouver de nouvelles stratégies pour attirer les meilleurs candidats. Goshaba est une application destinée aux RH pour proposer un recrutement fun et efficace. Entre jeux vidéo et sciences cognitives, découvrez l’application.
 

Goshaba, c’est quoi ?

La start-up française existe depuis 2014. Elle est fondée par des docteurs en neurosciences et des experts en jeux vidéo. Ainsi, Elle allie le monde des jeux vidéo et celui des sciences cognitives au service du recrutement. L’application permet aux entreprises de recruter en se basant sur les compétences réelles du candidat. Par compétences réelles, on entend les savoir-faire et les savoir-être, mais aussi l’adéquation à la culture de l’entreprise.
Evaluer le candidat par le biais du jeu, telle est la mission de Goshaba pour identifier rapidement les meilleurs candidats. L’entreprise travaille déjà avec Macdonald ’s, Accenture, Richemont ou encore BNP Paribas.
 

La start-up se développe pour accélérer le rythme des recrutements

 Goshaba vient en effet de lever 2 millions d’euros. L’objectif est clair, accélérer le rythme des recrutements et fluidifier le marché de l’emploi. Ainsi, elle propose un outil de recrutement par le biais de jeux du style Candy Crush évaluant les compétences réelles du candidat. L’application propose des tests scientifiques afin de révéler les savoir-faire, les savoir-être, l’expérience et le fit culturel des candidats.
La start-up veut proposer une alternative concrète aux CV traditionnels qui n’évaluent pas vraiment le potentiel réel du candidat. Grâce à ses jeux, l’outil définit un score de matching entre le candidat et l’employeur. Le but est de libérer du temps pour les tâches à valeur ajoutée des recruteurs.
Concrètement, l’entreprise va rentrer les critères qu’elle recherche concernant les candidats. Ce dernier va être dirigé vers une page d’inscription classique avant de se voir proposer des jeux ludiques utilisant les sens cognitifs.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire