Recrutement : pour décrocher un poste, 1 à 3 entretiens sont nécessaires selon 59% des DRH

par La rédaction

 

Une fois son CV sélectionné, à combien d’entretiens d’embauche en moyenne, un candidat doit-il s’attendre ? Combien de temps faut-il au DRH pour se décider ? Les processus de recrutement sont différents d’une entreprise à une autre, Robert Half, leader mondial du recrutement, a mené l’enquête.

 

 

Combien d'entretiens d'embauche sont-ils nécessaires au cours d'un processus de recrutement ?

Dans la plupart des entreprises, le processus de recrutement est plutôt rapide, 59% des DRH arrivent à prendre une décision après 1 à 3 entretiens.

36,5% des DRH souhaitent voir les candidats entre 3 et 6 fois avant de se prononcer. Alors qu’ils ne sont que 4,5%  à déclarer avoir besoin de plus de 6 entrevues !

Se voir proposer un second entretien et plus, doit être apprécié de façon positive, cela permet à l’entreprise d’impliquer différents acteurs, dans l’unique but de multiplier les avis et ressentis, et ainsi confirmer une décision.

C’est pourquoi, quel que soit le nombre d’entretiens et d’interlocuteurs, il est primordial que le candidat prépare chacun de ces rendez-vous avec le même le niveau d’exigence.

 

A partir de quand le candidat doit-il s’inquiéter de ne pas avoir de nouvelles du recruteur ?

1 à 2 mois, c’est le temps qu’il faut à 43% des DRH pour revenir vers un candidat avec une éventuelle proposition d’embauche. Toujours selon les DRH, rares sont les recrutements qui prennent plus de 2 mois.

Pour éviter trop de questionnement, il est recommandé au candidat de prendre connaissance du processus de recrutement pendant l’entretien : délais pour la prise de décision, les prochaines étapes, etc.

Si le processus de recrutement paraît trop long, le candidat a le droit de relancer le recruteur pour se tenir informé. Il démontre ainsi sa motivation, et vérifie par la même occasion, qu’il est toujours en lice.

Enfin, et si le candidat n’est pas sélectionné, il doit avant tout considérer que chaque expérience permet de s’améliorer.

 

« Dans une entreprise, une erreur de recrutement peut coûter cher. Pour être certain de trouver le talent recherché, les processus deviennent parfois interminables, constate Valérie Sablé, Associate Director chez Robert Half. Les DRH cherchent à se rassurer, en restant exigeants quant à la qualité des profils et accumulent les entretiens (téléphoniques ou de visu). Pourtant, mettre du temps à se décider et multiplier les entretiens sont autant de risques de perdre les meilleurs candidats sollicités par des entreprises concurrentes. »

 

* Selon une enquête exclusive réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half auprès de 200 DRH en France en juillet 2014

 

A propos du groupe Robert Half

  • Fondé en 1948,
  • Leader mondial du recrutement temporaire et permanent spécialisé,
  • Coté à la Bourse de New York,
  • Implanté en France depuis 1989,
  • Intervient sur tous les métiers de la finance, de la comptabilité, de la banque, de l’assurance, du juridique et fiscal, de la technologie ainsi que de l’assistanat spécialisé (sous la marque OfficeTeam),
  • Présent à Paris, La Défense, Versailles, Stade de France, Massy, Lyon, et Aix-en-Provence,
  • Compte plus de 340 bureaux dans le monde (Etats-Unis, Canada, Europe, Australie, Asie, Nouvelle-Zélande).

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire