CSP Formation dévoile les résultats de la 3ème édition du Baromètre des Managers

par La rédaction

Pour la troisième année consécutive, CSP Formation, 3ème organisme de formation professionnelle en France, publie les résultats de son Baromètre des Managers, réalisé en partenariat avec Manageris. En tant que spécialiste de l’efficacité managériale, l’organisme continue de suivre l’état d’esprit et la motivation des managers. Cette année, deux tendances fortes se dégagent : la désillusion gagne du terrain et les managers impliquent davantage leurs équipes s’orientant vers un management plus collaboratif. De plus, ils se sentent proches de leur hiérarchie et gardent leurs appétences pour développer leurs compétences notamment en matière de conduite du changement.

 

La troisième édition du Baromètre des Managers* est l’occasion d’observer l’évolution depuis 2013 de l’état d’esprit des managers de proximité, cadres intermédiaires et dirigeants.

 

Les managers se tournent vers un management plus collaboratif

L’enquête menée par CSP Formation et Manageris confirme le tassement du moral des managers. Bien que près d’un tiers continue à se dire « enthousiastes », davantage de managers se disent « réservés » (18,5%, +5,5 points), voire « désabusés » (10,5%, +3,5 points). 18,5% des managers interrogés déclarent toutefois demeurer « sereins », mais ce chiffre est en net recul par rapport à 2013 (-7 points). Pour faire face à leurs problématiques quotidiennes, les managers s’appuient davantage sur l’esprit d’équipe. En effet, dans les motivations des managers pour venir travailler, les relations avec les membres de l’équipe sont en nette progression (46,5%, soit une progression de près de 10 points). La première motivation reste les responsabilités confiées, mais elle cède beaucoup de terrain cette année (-8,5 points par rapport à 2013).

Cette évolution en faveur du collectif est une bonne nouvelle. Un tiers des répondants considère en effet qu’ils consacrent plus de temps à « accompagner, développer et soutenir les équipes ». Cette réponse fait une percée (+13 points par rapport à 2013) et hisse les relations d’équipe au deuxième rang des occupations quotidiennes. Les managers souhaitent également apprendre à mieux gérer les conflits interpersonnels, les tensions et développer  leur habileté relationnelle.

« Je constate un intérêt croissant des managers pour la dynamique d’équipe : ils la citent à plusieurs reprises comme une préoccupation prioritaire. C’est sans doute le signe que leur rapport à l’équipe change car les managers ne peuvent relever seul les défis, pas plus que leurs collaborateurs. D’un côté, ils se tournent davantage vers leurs équipes, comptant sur la force du groupe et l’intelligence collective pour avancer. Ils s’orientent donc vers un management plus collaboratif […]», commente Vincent Dicecca, consultant-formateur expert en Management et Leadership.

 

Un sentiment de reconnaissance accru et la volonté de conduire le changement

Comme l’an dernier, le Baromètre montre que les managers sont accaparés par la gestion des problèmes quotidiens et non pas par l’orientation ou le pilotage de l’activité. Cette réalité n’empêche pas les répondants de se sentir « très bien » (20%) ou « plutôt bien » pour la moitié,  reconnus par leur hiérarchie.

Cependant, les managers aimeraient se détacher de ce quotidien urgentiste, comme l’indiquent leurs choix de développement de compétences managériales. La formation « conduire le changement » arrive en tête des réponses, gagnant une place par rapport à 2013, suivie respectivement par la formation « responsabiliser ses collaborateurs » (2ème place) et « porter les orientations stratégiques » (3ème position). Le placement de ces trois compétences en pôle position montre que les managers sont bien conscients de leurs missions. Ils sont désireux de maîtriser les leviers pour mobiliser les énergies, mettre en mouvement et donner du sens à l’action.

« Le besoin exprimé de développer toutes les compétences liées à la conduite du changement est donc légitime : agir en leader, être manager coach, impliquer des collaborateurs, agir en équipe, gérer les divergences et les conflits. Il leur faut aussi trouver les moyens de se ressourcer, gérer leur propre énergie pour remplir efficacement toutes leurs missions. Être aligné « tête, corps, cœur », est un bon gage d’efficacité managériale ! », conclut Vincent Dicecca.

 

L’intégralité de l’étude est disponible sur demande auprès de l’agence OXYGEN (contacts ci-dessous).

*Baromètre réalisé entre le 8 et le 29 septembre 2014 auprès de 160 managers.

 

A propos de CSP Formation

Troisième acteur français de la formation professionnelle, CSP Formation (Groupe Editions Lefebvre Sarrut) est le partenaire de votre efficacité managériale depuis plus de 40 ans. S’appuyant sur l’expertise de 250 consultants formateurs, CSP Formation propose plus de 300 stages en inter-entreprises dans 3 grandes spécialités : Manager les autres (management, leadership, gestion de projet, RH), Se manager (communication écrite et orale, efficacité professionnelle) et Manager l’activité (qualité, audit, gestion des risques, sécurité, relation client/vente, finance/gestion,..) etc.

Véritable "architecte de la formation" grâce à son expertise de conception et de déploiement de projets sur-mesure et ses innovations pédagogiques (notamment Rich Learning®), CSP Formation est leader en intra-entreprise. L’organisme propose également du coaching, team building et bilan de compétences.

CSP Formation a obtenu la confiance des entreprises du CAC 40, des PME, des acteurs du Secteur Public et forme ainsi chaque année plus de 50 000 stagiaires.

Articles RH relatifs

1 commentaire

Laisser un commentaire