Faut-il être transparent en entreprise en ce qui concerne les salaires ?

par La rédaction
.

Nous le savons tous : en France, parler d’argent est tabou alors lorsqu’il s’agit d’évoquer les salaires, il faut y aller avec des pincettes au risque de « choquer » plus d’une personne. D’ailleurs, pour quelles raisons en France, il est si compliqué d’être transparent au niveau des salaires ? Explications !
En France, et cela ne date pas d’aujourd’hui, peu de personne ose parler d’argent et encore moins de salaire. D’ailleurs, aujourd’hui, seules quelques entreprises ont fait le choix de dévoiler les rémunérations de chaque collaborateur, mais cela ne veut pas dire que les salariés français ne connaissent pas les salaires de leurs collègues !
Tout d’abord, s’il est si difficile de parler d’argent, c’est parce que cela suppose d’accepter d’être « évalué » et par conséquent « comparé » aux autres. Pour certaines personnes et notamment les dirigeants d’entreprise, il est urgent de « libérer la parole » sur ce sujet.
Notez-le : certaines personnes ont honte se dévoiler leur salaire soit parce qu’il est trop bas soit parce qu’il dépasse un certain plafond ! Le sujet de la rémunération est très sensible !
Par ailleurs, il existe de nombreux avantages à dévoiler les salaires au sein d’une entreprise. Le premier réside dans le fait que chacun serait informé du salaire de son collègue, ce qui fait que les relations entre eux seraient plus simples. Dans ce cas bien précis, la transparence mettrait les choses au clair dès le départ et personne envierait l’autre ! Néanmoins, précisons tout de même que dans la réalité chacun a une idée de qui gagne combien.
Le second avantage réside dans le fait qu’il n’y aurait pas d’inégalité salariale entre les hommes et les femmes. Et cela, c’est une bonne idée !
Néanmoins, il existe des inconvénients à parler rémunération car l’humain peut envier son collègue de travail. De plus, il peut également, dans certains cas, surévaluer ses compétences. Certains seraient mêmes démotivés ou mécontents à l’idée d’informer sur les rémunérations de l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise. On pense notamment aux employés dont les rémunérations sont peu élevées. des limites ont donc bien été identifiées !
De plus, cela peut même entrainer de la jalousie au sein d’une même équipe voire même des frictions. S’il est si difficile de parler de salaire en 2018, c’est parce qu’il existe des différences entre les différentes catégories sociales très souvent non justifiées !
Il convient tout de même de préciser que parler du montant de son salaire est monnaie courante aux Etats-Unis. La France est très en retard dans ce domaine.
Notez-le : dans certaines entreprises, des dirigeants n’hésitent pas à communiquer leur rémunération !
Enfin, rappelons que députés ont adopté, début octobre, un amendement qui oblige les entreprises de plus de 1 000 salariés à communiquer les écarts entre la rémunération des dirigeants et les salaires moyens ainsi que les salaires médians. Et les français y sont favorables ! Ainsi, l’objectif est double :
-réduire les écarts de salaire entre les hommes et les femmes ;
-éviter les écarts abusifs de salaire
La transparence des salaires reste un sujet très délicat à aborder surtout lorsque l’entreprise est grande et est présente depuis très longtemps. Et vous, êtes-vous pour ou contre la transparence des salaires ?
 
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire