Entreprise : la révolution numérique en marche ?

par La rédaction

Le numérique est-il une condition sine qua non à la performance des entreprises ?

Quel est l’impact des outils 2.0 sur la vie et le fonctionnement des organisations ? Dans quelle mesure les dirigeants mais aussi les collaborateurs jouent-ils un rôle moteur dans la révolution numérique vécue par l’entreprise ? Autant de questions auxquelles l’Association Progrès du Management (APM) a tenté de répondre au travers de son enquête réalisée par Opinion Way auprès d’un échantillon représentatif de 800 chefs d’entreprise et de plus de 1000 salariés français.

 

Les résultats de l’enquête le confirment : 95% des chefs d’entreprise jugent l’usage du numérique comme essentiel a? la performance des entreprises françaises. Parmi les principaux bénéfices sont cités, l’impact positif sur la communication  (80% des chefs d’entreprise) mais aussi sur le management (45%). A noter que pour 8 chefs d’entreprise sur 10, le numérique est source d’innovation et  permet de gagner du temps (75%).

Pourtant et aussi surprenant que cela puisse paraître, l’utilisation des outils 2.0 est encore peu démocratisée au sein des organisations. En effet si plus d’une entreprise sur deux a un site internet, seulement 16 % ont une page Facebook et 7 % ont un compte Twitter. « Les dirigeants ont un usage plus personnel que professionnel », précise Hugues Cazenave, Président de Opinion Way. En effet, un tiers des chefs d’entreprise interrogés utilisent leur Smartphone a? titre professionnel contre 44 % a? titre personnel. Seuls 27 % ont un usage professionnel de Facebook contre 91% a? titre personnel. Enfin, 7% ont un compte de Twitter à vocation professionnelle, contre 16% a? titre personnel.

 

Les salariés  moteurs de la révolution numérique dans l’entreprise ?

C’est la grande surprise de cette enquête. Plus de la moitié des salariés interrogés estime que le numérique a un impact positif sur la productivité et le management des collaborateurs. « Les salariés perçoivent davantage le numérique comme un outil de management au quotidien », indique le Président de Opinion Way. A noter que pour près des trois quarts d’entre eux, le numérique a un impact positif sur la nature de l’échange et de la communication avec leurs collègues. « Le numérique est arrivé brutalement dans la vie de l’entreprise. Il a révolutionné la circulation du pouvoir et de la parole mais également modifié les modèles organisationnels », confie Stéphane Hugon, Docteur en sociologie.

 

Des chefs d’entreprises réticents ?

D’après les résultats de l’enquête, il semble que certains chefs d’entreprise soient encore réticents à l’utilisation des nouvelles technologies. Deux raisons à cela. Les risques inhérents à la sécurité et les conséquences que ces outils 2.0 peuvent avoir sur le management des équipes. Ainsi, 49 % des chefs d’entreprise se déclarent préoccupés par les risques de fuites d’informations confidentielles et 54 % par ceux inhérents à la sécurité informatique. A noter également que près des deux tiers déclarent être préoccupés par le développement du numérique qui, selon eux, augmenterait significativement le facteur stress dans l’entreprise. Enfin, 35 % des chefs d’entreprise s’inquiètent du temps passé par leurs salariés sur Internet pour un usage personnel. « L’émergence des ces nouveaux outils remet profondément en question les schémas hiérarchiques de l’entreprise. Qui détient le savoir, l’autorité et la capacité à innover dans un monde numérique où tout à chacun dispose d’un libre accès à l’information ? », interroge cet expert en sociologie. Pour autant, la grande majorité des chefs d’entreprise a conscience que le numérique jouera dans les années à venir, un rôle encore plus important dans la communication de leur entreprise vers l’extérieur (88 %) mais aussi dans leur activité commerciale (83 %). Quant aux salariés ? 82 % d’entre eux pensent qu’il est du devoir des managers d’accompagner et d’encourager l’utilisation du numérique dans l’entreprise. Tout est dit…

 

Emilie Vidaud

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire