Baromètre de l’emploi : Recruteurs et candidats ne s’entendent toujours pas !

par La rédaction

L’agence d’intérim Qapa.fr a dévoilé son 6e baromètre mensuel 2019 sur les chiffres de l’emploi en France. Elle a comparé les données du mois de janvier avec celles du mois de juin. En presque 6 mois, des évolutions importantes ont touché l’emploi dans les entreprises. Les résultats du baromètre montrent un écart entre les postes désirés par les candidats et demandeurs d’emploi, et ceux recherchés par les recruteurs. Le baromètre montre également une évolution des contrats dans les entreprises.
 

Les CDD de plus en plus nombreux dans les entreprises

Visiblement, les recruteurs ont davantage de CDD à proposer en ce mois de juin. C’est en tout cas ce que montre le baromètre national mensuel sur l’emploi en France. En effet, en janvier, les CDI représentaient 48% des propositions de contrats alors que les CDD seulement 10%.
En juin, la chute des CDI est notable car ils passent à 40% mais restent majoritaires. Les CDD, augmentent eux de 4% par rapport au mois de janvier. Les recruteurs semblent proposer un plus grand nombre de CDD au détriment des CDI.
La période est également à prendre en compte puisqu’elle est propice aux contrats courts. Cependant, ces chiffres montrent une certaine préférence des entreprises pour des salariés mobiles, capable de mener des projets et des missions de courte ou moyenne durée.
Cette préférence pour le CDD peut néanmoins créer une certaine instabilité pour le salarié. De plus, dans l’entreprise, le renouvellement constant des effectifs nuit à l’ambiance de travail et à la collaboration entre les salariés qui n’ont pas le temps de se connaître.
 

Recruteurs et demandeurs ne s’accordent toujours pas

C’était déjà le cas en janvier, ça l’est toujours six mois plus tard. En effet, les candidats aspirent toujours à des postes différents de ceux qui sont recherchés par les recruteurs. Ainsi, les entreprises recherchent surtout des commerciaux, des auxiliaires de vie, des préparateurs de commande ou encore des techniciens de maintenance.
Tandis que les candidats recherchent surtout des emplois de vendeurs, manutentionnaires ou serveurs. La logistique est devenu le secteur qui recrute le plus chez les entreprises par rapport au mois de janvier. Cependant, les candidats et les recruteurs ne semblent pas vouloir les mêmes postes.
Un défi s’annonce pour les entreprises pour attirer les candidats vers des postes qui ne désirent pas forcément. Cela peut passer par une redéfinition des descriptions de postes sur les sites internet ou par des campagnes de communication efficaces.
Le candidat a besoin de sentir qu’il n’y a pas forcément un monde d’écart entre ce qu’il recherche et ce que vous proposez. C’est ainsi que le recruteur doit montrer au candidat qu’il peut valoriser ses compétences dans un autre domaine.
 
Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire