6 questions à se poser avant d'accepter ou refuser

par La rédaction

Même si une promotion est en général alléchante sur le papier, elle présente toujours des avantages et des inconvénients. Les questions à se poser avant d’arrêter votre choix.

 

Quelles sont les motivations qui me poussent vers ce poste ?  Est-ce l’intérêt du nouveau poste, l’ennui dans votre fonction actuelle, la mauvaise ambiance actuelle, l’augmentation de salaire proposée ? Toutes les réponses ne se valent pas. On ne prend pas un poste par défaut. Il faut qu’il y ait à la clé un nouveau challenge à relever.

 

Quel sera mon nouvel environnement de travail ? Avant de trancher, « enquêter » sur l’ambiance dans la business unit que l’on vous propose de rejoindre. Est-ce un département explosif ? En devenir ? En retrait ? Sur le devant de la scène ? Interrogez-vous sur votre adhésion au style de management de vos potentiels nouveaux managers. Avez-vous envie de vous y adapter ? Etes-vous en phase avec eux ?

 

Suis-je prêt à modifier mon équilibre vie pro / vie perso ? Qui dit promotion, dit souvent nouveau rythme soutenu à assumer. En effet, une prise de poste se traduit (du moins au départ) par une surcharge de travail pour prendre ses marques, davantage de réunions voire plus de déplacements. Bref, mathématiquement, on a moins de temps pour soi et sa famille. Etes-vous prêt à revoir l’équilibre dont vous jouissiez jusque là ? Une question à débattre en famille de toute évidence.

 

Suis-je capable de remettre en question mes méthodes de travail actuelles ? Accepter de monter dans la hiérarchie suppose parfois un changement, du moins une révision, de ses méthodes de travail. Etes-vous prêt le cas échéant à vous former pour vous mettre au diapason ou pas ?

 

Suis-je prêt à encadrer mes anciens collègues ? Certaines promotions se font au sein d’un même service ou département. Vos collègues d’hier peuvent potentiellement devenir vos collaborateurs de demain. Etes-vous prêt à assumer ce nouveau statut et ce changement de posture vis à vis d’eux ?

 

Est-ce un bon plan pour mon parcours professionnel ?  Anticipez d’ores et déjà l’étape d’après. Quelle porte cette promotion peut-elle vous ouvrir ? Quelles sont celles qui, au contraire, vous seront définitivement fermées ? L’idée est que cette promotion s’inscrive dans un parcours professionnel cohérent. En tout cas qui réponde à la fois à vos aspirations pro et perso.

 

Sylvie Laidet

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire