La stratégie mobile learning de Leroy Merlin

Au cours de notre matinale sur la digitalisation de la formation, nous avons eu le plaisir d’accueillir Thibault Galy-Dejean, responsable du pôle skill tech de Leroy Merlin France. Il est rattaché au service formation et la mission de son équipe est de mettre à disposition de l’entreprise des solutions numériques pour leurs 27 500 collaborateurs. Nous allons comprendre lors d’un échange comment et pourquoi ils ont choisi de mettre en place le mobile learning ?

 

Pourquoi Leroy Merlin a choisi une stratégie de mobile learning ?

Ce choix est intervenu en 2016. Ils avaient un LMS. En revanche, ils ont totalement changé leur approche de la formation avec le projet Nouma (nouveaux modèles d’apprentissage). En effet, leur culture d’entreprise forte se base sur l’envie d’apprendre de leurs collaborateurs. A l’époque, Leroy Merlin avait déjà ressenti l’engouement de ses collaborateurs pour le mobile learning. En 2016, encore peu d’acteur LMS proposait des stratégies de mobile learning. 

Les stratégies numériques de Leroy Merlin se basaient sur le meilleur de chaque technologie. Ils désiraient un très bon LMS et un très bon mobile learning.

Tout d’abord, il a fallu écouter le marché et leurs collaborateurs pour comprendre dans quelle mesure cela pouvaitleur apporter un plus.  La mise en place du projet a duré 18 mois.

À ce moment précis les entreprises étaient peu nombreuses à utiliser 2 éditeurs. Alors, il a d’abord fallu synchroniser les 2 outils. 

 

Ne pas forcer les collaborateurs, les engager !

La stratégie a mis des mois à mûrir et se baser sur la viralité. L’entreprise ne voulait rien imposer aux collaborateurs. L’attrait pour le mobile learning était au-delà du vecteur seul du mobile.

Le choix de Leroy Merlin pour le mobile learning réside dans la rapidité à créer du contenu, à le diffuser et l’engagement que génère les contenus par leur attractivité.

Lors du lancement, Leroy Merlin a positionné du contenu créer avec Beedeez sur leur LMS, afin que les collaborateurs testent ce format différent. Les contenus étaient plus courts et s’inscrivaient mieux dans l’usage des équipes de Leroy Merlin. Si le collaborateur le souhaitait, il pouvait faire le choix de se former sur son mobile personnel pour augmenter l’expérience utilisateur et découvrir d’autres contenus et d’autres façons d’accéder à la formation. Leroy Merlin a également communiqué les règles du jeu aux managers.

 En moins de 18 mois, 12 500 collaborateurs utilisaient l’application mobile sur leur temps de travail.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à visionner notre vidéo.

Articles RH en relation

Montée en compétences des talents : pourquoi est-ce indispensable ?

Interview de Laurent Delaporte, Président de Syfadis

Pourquoi les RH doivent expliquer le CPF aux salariés de l’entreprise ?