Le groupe Randstad France, lauréat du premier label européen sur l’égalité professionnelle (GE-ES)

par La rédaction

Le groupe Randstad France s’est vu remettre aujourd’hui par l’association Arborus, lors d’une cérémonie organisée au Parlement européen à Bruxelles, le GE-ES (Gender Equality European Standard), premier label européen relatif à l’égalité professionnelle. Ce label récompense la politique initiée de longue date en interne par Randstad afin de promouvoir l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
 

« L’obtention du label GE-ES est la reconnaissance portée à l’échelle européenne du travail engagé depuis de nombreuses années par le groupe Randstad France pour faire de l’égalité professionnelle une réalité. Cet engagement en faveur de l’égalité femmes – hommes témoigne des valeurs de respect de la personne que nous portons au sein du groupe mais il traduit surtout une pratique des ressources humaines fondée sur l’innovation et le volontarisme, bref les RH par la preuve. Ce label signe enfin la vitalité de notre engagement sociétal », déclare Abdel Aïssou, Directeur général du groupe Randstad France.

Le label GE-ES : première étape vers une harmonisation de l’égalité professionnelle en Europe

Le label GE-ES (Gender Equality European Standard – Certification européenne pour l’égalité des sexes) est né de la volonté de six grandes entreprises, dont Randstad, de disposer d’un outil capable de contribuer à l’émergence d’une culture commune de l’égalité professionnelle en Europe.

En collaboration avec l’association Arborus, qui oeuvre depuis plusieurs années en faveur de l’égalité professionnelle, ces grands groupes ont créé en avril 2010 le fonds de dotation Arborus pour l’égalité professionnelle en Europe. C’est dans ce cadre qu’a été lancé, en septembre 2010, le label GE-ES. Conçu comme un outil de pilotage européen en faveur de l’égalité professionnelle, il permet aux entreprises internationales d’harmoniser les pratiques entre les filiales tout en valorisant les certifications nationales déjà obtenues.

Le GE-ES, premier label européen du genre, apporte ainsi une dimension complémentaire aux différents labels nationaux en vigueur dans les pays membres de l’Union européenne, sans pour autant se substituer à eux.

Le label GE-ES est décerné au terme d’un audit réalisé par Bureau Veritas Certification et qui évalue neuf critères parmi lesquels la politique générale en termes d’égalité professionnelle, la formation des managers, l’existence d’actions favorisant la mixité des métiers, les pratiques salariales… Délivré pour trois ans, ce label identifie le niveau de performance des entreprises dans les pratiques liées
à l’égalité professionnelle.
 

Randstad : après le label français, le label européen

Au terme de son audit conduit le 9 juin 2011, Bureau Veritas a attribué à Randstad le label GE-ES. L’audit a ainsi permis de détailler les nombreux points forts de Randstad en matière d’égalité professionnelle.

Parmi eux figurent la signature avec les partenaires sociaux d’un accord seniors comportant des mesures spécifiques en direction des femmes de plus de 45 ans ; l’existence de mesures concrètes visant à favoriser l’équilibre des temps de vie, par exemple via la mise à disposition d’une crèche interentreprise ; des sessions de formation sur les stéréotypes et l’égalité professionnelle ayant concerné plus de 600 managers et responsables des ressources humaines…

Bureau Veritas a également souligné que Randstad France détient le label Egalité Professionnelle Femme/Homme français depuis 2008. Surtout, il a relevé « la maturité » et « l’antériorité » des bonnes pratiques déployées par Randstad et noté que ces pratiques étaient portées « au plus haut niveau de la Direction » et s’appuyaient « sur l’innovation et la confiance dans les talents ».

« L’audit réalisé dans le cadre du GE-ES nous a permis de faire un état des lieux des actions en faveur de l’égalité professionnelle dans les différents pays et de dessiner un cadre unique pour la mise en oeuvre de nos actions, même si chaque pays définit ses propres priorités en fonction de son contexte local. Le Label Egalité français nous a aidé à créer et à pérenniser une harmonisation nationale de nos pratiques, le GE-ES permet d’aller plus loin, en créant une culture européenne commune autour de l’égalité professionnelle », déclare Aline Crépin, Directrice de la RSE du groupe Randstad France.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire