Comme Roger Federer, les leaders sont-ils toujours les plus performants ?

par La rédaction

Des leaders comme Roger Federer, Rafael Nadal ou Novak Djokovic ne sont pas légions en entreprise. Ils sont souvent considérés comme étant les salariés les plus performants de l’entreprise et prennent parfois le rôle de manager. Pourtant, les leaders ne sont pas forcément les salariés les plus efficaces, bien au contraire.
 

Les leaders permettent de motiver les équipes autour d’eux

 Un employeur est toujours satisfait d’avoir des leaders dans son entreprise. Souvent, les entreprises recherchent ces profils permettant de fédérer et motiver les salariés. Mais d’abord, qu’est-ce qu’un leader ? C’est quelqu’un qui a une autorité naturelle, qui ne le revendique pas. Il n’est pas forcément un manager, il peut être simplement leader au sein d’une équipe.
Les leaders sont les forces de propositions d’un groupe et connaissent parfaitement la vision de l’entreprise. Leurs performances se retrouvent principalement dans leur capacité d’entreprendre, d’agir pour le bien commun en donnant l’exemple. Néanmoins, les leaders peuvent aussi desservir l’entreprise.
 

Mais ils ne sont pas nécessairement les plus performants

Il ne faut pas confondre leadership et performance. En effet, une entreprise ou une équipe n’est pas toujours dirigée par un leader. C’est un aspect du caractère de la personne qui la définit comme leader et non ses compétences. Le plus grand expert dans un domaine n’a pas forcément l’âme d’un leader et pourtant son efficacité sera tout aussi voir plus importante dans l’entreprise. Des managers ne sont pas forcément des leaders. Ils sont à l’écoute de leurs collaborateurs, discutent de façon collégiale et fédèrent sans pour autant inviter tout le monde à le suivre. Certaines équipes ont besoin d’un leader pour travailler, d’autres nécessitent plutôt de l’autonomie et de l’accompagnement.
Pour conclure, nous pouvons dire que leadership ne rime pas nécessairement avec performance mais il est bien souvent un allié de la performance. Néanmoins, être un Leader ne signifie pas qu’on est le plus performant. Cela peut simplement signifier que votre rôle est important dans l’équipe. Attention, les leaders peuvent parfois créer des troubles organisationnels et peuvent nuire à l’ambiance d’un groupe quand ils sont trop autoritaires. De plus, être un leader ne s’acquiert pas forcément avec l’expérience, on peut être un leader très jeune ou le devenir par la suite. D’ailleurs Roger Federer ou Rafael Nadal ont été très tôt les leaders du tennis mondial.
 
Diane DUC

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire