Recrutement tech : comment vous démarquer parmi les autres ?

par margaux fusilier

Recrutement tech ? 88% des entreprises interrogés par Bluecoders avait pour souhait de recruter des profils techs en 2021. 

La pénurie de talents est un sujet discuté sans relâche. Nous avons de plus en plus de positions qui demandent des connaissances très spécifiques, et peu de talents disponibles pour prendre la place. C’est un dilemme auquel le recrutement tech est aussi confronté : avec une telle demande des entreprises, comment sourcer des candidats qualifiés et se démarquer parmi les autres recruteurs ?

Pour faire face à ce défi, des conseils visant les recrutements tech semblent être nécessaires. Nous vous montrons quelques astuces pour cibler ces profils tech et les approcher d’une façon captivante.

 

Recrutement tech : bien travailler l’approche en plaçant l’humain avant le candidat

Des messages type copié-collé, sans personnalisation et envoyés à tous vos potentiels talents. Ce n’est pas la bonne stratégie de recrutement ! Pour se sentir vraiment désirée, le candidat doit repérer l’intérêt légitime du recrutement.

Pour cela, répondez à la question : qu’est-ce que ce talent en question a-t-il de différent ? Son parcours atypique ? Les logiciels qu’il maîtrise ? Son aspect multiculturel ? Essayez de placer l’humain avant le candidat en lisant son profil sur LinkedIn, en voyant les posts qu’il commente ou partage et ses centres d’intérêts

Après avoir décrypté un peu ses caractéristiques, écrivez un message customisé. Le recrutement tech doit être pensée comme un copywriting : le texte doit lui faire se sentir spécial, désirée. 

Lors du recrutement, présentez-vous très brièvement, racontez pourquoi et comment avez-vous trouvé son profil et qu’est-ce que vous avez trouvé de si intéressant en lui. Montrez aussi que vous êtes ouvert à lui parler très clairement des bénéfices, salaire et missions du poste dans une première approche téléphonique. Un exemple de message customisé :

 

Bonjour Charles, 

Je suis Sophie et je travaille au sein du département RH de (nom de l’entreprise). Nous avons un poste de développeur front-end ouvert. J’ai remarqué que vous avez travaillé à (citer une entreprise), en plus de maîtriser les logiciels (citer quelques connaissances tech).

D’ailleurs, votre bagage multiculturel et vos centres d’intérêt correspondent tout à fait à notre culture d’entreprise et valeurs. Pouvons-nous échanger par téléphone pour que je puisse vous donner des détails très précis sur le poste en question ? Je serais ravie de vous fournir plus d’éléments !   

     

Montrez-vous surtout curieux, ouvert et intéressé. Un texte personnalisé saura  se démarquer parmi les nombreux messages que les profils tech reçoivent tous les jours et pourra avoir une réponse attentionné en retour.  

 

Soignez le vocabulaire tech employé     

Après le premier contact, le moment est venu d’échanger avec le talent par téléphone, visio, ou même en personne. C’est aussi l’occasion de montrer que vous avez toutes les infos techniques sur le poste concerné. Soyez préparé pour répondre en détail aux questions posées et n’hésitez pas à consulter autant que nécessaire les personnes avec qui il travaillera. 

Des difficultés pour déchiffrer son profil et ses spécialités lors d’un recrutement tech ? Une extension gratuite appelée Glossary Tech, développée par Google, vous donne les définitions des termes tech sur n’importe quelle page web : les réseaux sociaux des candidats, leurs sites, entre autres. 

Plus vous montrez que vous savez de quoi vous parlez, plus le candidat se sentira rassuré. Faites la corrélation entre les outils et connaissances qu’il dispose déjà et ceux qu’il s’en servira s’il accepte le nouveau travail. 

 

Recrutement tech : salaire, mission, formations

Des échanges clairs, qui dévoilent toutes les informations dont le candidat a besoin. Ça change tout ! Pas besoin de cacher le salaire ou d’attendre la dernière minute pour l’annoncer. 

D’ailleurs, ces profils aiment bien des avantages comme le télétravail, des formations en continue et conférences proposés dans leur domaine…il ne faut pas oublier : ces nouveaux métiers changent constamment et exigent des formations à la hauteur. Si vous ne prenez pas ça au sérieux, vous risquez de perdre vos talents tech rapidement. 

Évoquez aussi la mission et l’importance de son travail. Les projets servent-ils à quoi précisément ? En quoi son travail pourra aider l’entreprise ? Essayez de préciser le sens et la signification de son savoir-faire. Plus le talent se projette, mieux c’est. 

Prévoyez aussi que son manager ou responsable aborde ces points lors des étapes suivantes, en parlant de l’intérêt de son travail. Plus que les connaissances techniques, les humains cherchent des choses à quoi ils s’attachent et voient du sens, spécialement les Millennials

 

Recrutement tech : posez les bonne questions  

Votre perle rare se trouve déjà en poste ? Alors, munissez vous de bonnes questions lors de votre recrutement tech. Faites une recherche sur l’entreprise où il travaille et repérez ses avantages et inconvénients. Pendant l’entretien de recrutement, essayez de contrebalancer ses points avec le poste en question, en soulevant les nouveaux bénéfices qu’il pourra en tirer profit. 

Un candidat passif est parfois plus difficile à gérer en recrutement car il dispose déjà d’un travail, c’est pourquoi les atouts de votre entreprise pourront faire la différence. Montrez concrètement que votre entreprise pourra contribuer à son développement professionnel et personnel, et que sortir de sa zone de confort en vaut la peine. 

Pour cela, construisez un bon argumentaire de recrutement : quelles sont ses ambitions, ses désirs et l’ambiance de travail idéale ? Comment ses réponses peuvent rejoindre le nouveau poste ? À vous de convaincre en montrant votre curiosité et envie d’aider pendant votre recrutement.   

 

Beatriz Prieto

Laisser un commentaire