Recrutement en ligne : la technologie ne doit plus remplacer l’humain

par La rédaction

Dans le recrutement en ligne, les outils informatiques sont au point et suffisamment installés dans les usages pour qu’on puisse dire qu’un contact immédiat ou quasi immédiat est réellement possible entre des professionnels, qu’ils recrutent ou soient en quête d’une nouvelle collaboration. Les spécificités de l’internet auraient dû permettre l’accélération et faciliter les prises de contact entre eux, mais dans les faits il n’en est rien. Aux annonces imprécises et standardisées auxquelles il manque souvent des éléments fondamentaux (secteur, nom de la société, nom et coordonnées directes d’un contact au ressources humaines, localisation précise) répondent un flux de candidats qui ne correspondent pas aux postes proposés mais qui, benoîtement, suivent le faux axiome qui leur laisse croire que multiplier les candidatures augmente leurs chances d’être repérés. C’est contre-productif : la masse des candidatures ne permet pas un traitement optimal de celle-ci par les recruteurs, ce qui signifie que les profils pertinents n’ont pas la possibilité de se détacher du lot. Perte de temps, impatience, définition de poste périssable, sélection à rallonge des candidats… Le problème est connu.

 
Un constat donc : autant pour les recruteurs que pour les candidats, la pratique des outils technologiques n’a pas vraiment accéléré ni facilité la détection d’opportunités d’un côté et de candidats de l’autre. Les job-boards restent très impersonnels et maintiennent le fossé (qui peut s’appeler diplomatiquement intermédiation) entre leurs clients annonceurs et les candidats potentiels tandis que les réseaux sociaux professionnels, avant tout duplication en ligne du réseau professionnel existant, ne font qu’esquisser ce qu’ils pourraient réellement apporter en terme d’opportunités professionnelles mais se contentent de rester à la marge, sans service réellement spécialisé sur l’emploi qui rétablisse ce en quoi nous sommes attachés profondément : la relation humaine directe.
 
La situation actuelle n’est pas satisfaisante : les chargés de recrutement ponctuels (cadre de TPE ou de PME) ou les professionnels des ressources humaines sont constamment en quête d’outils qui leur simplifie au maximum la détection des profils pertinents pour leurs besoins. Dans l’idéal, tout recruteur a en point de mire un certain nombre de collaborateurs potentiels, qu’il a pu repérer chez la concurrence ou dont ils ont reçu les CV. Son besoin est de pouvoir faire un suivi régulier et de pouvoir contacter rapidement les profils qu’il souhaite, avec de la visibilité constante sur leur parcours. Pourvoir ce simple besoin, voilà notre mission, avec la volonté de mettre le professionnel en avant et de lui permettre d’échanger avec facilité, simplicité et souplesse.
 
Du côté des recruteurs, cela signifie qu’ils doivent impérativement enrichir leur connaissance des modes de fonctionnement et des possibilités qu’offrent les réseaux sociaux spécialisés comme le nôtre, et développer des compétences indispensables en gestion de communauté. Cela aura, nous le parions, plusieurs effets positifs et bénéfiques, à commencer par remettre à plat la relation entre professionnels, recruteurs ou possible recrutés. L’ascendance de fait entre celui qui offre et celui qui est en demande sera remplacée par une égale qualité de contact de part et d’autre, ce qui est valorisant pour tout le monde. En outre, la création de dialogue permet de gommer les malentendus qui pourraient apparaître dans l’énoncé d’une offre, de permettre à chacun de se positionner en connaissance de cause et d’être maître de ses décisions. En réalité, à terme, par la constitution d’un réseau très pertinent, plus besoin de publier d’offre car le recruteur aura déjà sous la main les quelques profils qui l’intéressent et pourra les contacter sans tarder. La société française va vers une libéralisation et un assouplissement nécessaires du marché de l’emploi, avec une meilleure et fluidité des mouvements entre sociétés et conséquemment un gain de temps et d’efficacité qui bénéficiera à tout le monde, qu’ils soient recruteurs occasionnels, tels les patrons de TPE et de PME, professionnels des ressources humaines, agences ou cadres intégrés, ou professionnels en quête de changement.
 
Par Benjamin Bühler, directeur du développement et du marketing de Huzz.com

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire