Bureau Veritas signe une convention avec l’Agefiph

par La rédaction

Bureau Veritas emploie en France 85 travailleurs handicapés répartis sur 66 sites assujettis.

 
Face à son obligation d’emploi de travailleurs handicapés, l’entreprise se trouve confrontée à deux difficultés :
Le déficit de qualification des candidats en situation de handicap sur le marché de l’emploi. Bureau Veritas recrute essentiellement des ingénieurs et peine à mettre en adéquation ses besoins de recrutement et l’offre du marché de l’emploi handicapé.
Par ailleurs, bon nombre des travailleurs handicapés de l’entreprise (1) sont en situation de partir très prochainement à la retraite.
 
Pour palier ces difficultés, les responsables RH de Bureau Veritas ont mis en place une stratégie conduisant notamment à l’embauche de 40 salariés handicapés d’ici à juillet 2012. Cette stratégie s’appuie essentiellement sur deux points :
En interne, sensibiliser l’ensemble des collaborateurs et managers de l’entreprise ;
Planifier les besoins de formation et développer le niveau de qualification des travailleurs handicapés pour que leurs compétences soient en cohérence avec l’évolution des métiers de Bureau Veritas.
 
Les différents engagements pris par Bureau Veritas en matière de recrutement et de maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap ont été formalisés à travers la signature le 24 septembre dernier d’une convention avec l’Agefiph, association chargée de gérer le fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées.
 
L’une des principales mesures adoptée Par Bureau Veritas vise, dans un contexte ou la culture du résultat et les préjugés sur le handicap sont très prégnants, à sensibiliser et à former les salariés, à tous les niveaux hiérarchiques (2).
 
En parallèle, Bureau Veritas souhaite améliorer le taux d’emploi des travailleurs handicapés en favorisant leur recrutement et leur intégration. Dans cette optique, des partenariats avec des écoles, pour favoriser l’accueil de stagiaires, et des contrats en alternance destinés aux jeunes et aux adultes handicapés, seront mis en place. Bureau Veritas va également accueillir des intérimaires reconnus handicapés.
 
Pour maintenir et améliorer l’emploi des travailleurs handicapés, Bureau Veritas réalise des diagnostics « vie au travail » en cas de changement de poste nécessaire, mais aussi des études ergonomiques pour améliorer les postes de travail des personnes handicapées.
 
De plus, une procédure de reclassement homogène pour les personnes handicapées devenues inaptes sera définie et applicable sur l’ensemble des sites Bureau Veritas.
 
Bureau Veritas s’engage également à collaborer avec le secteur protégé (ESAT…) avec lequel il va créer des relations privilégiées.
 
Pour compléter ce dispositif, des moyens humains ont déjà été mobilisés. Signalons notamment la mise en place d’une commission de suivi et d’un interlocuteur privilégié au sein d’une « mission handicap ».
 
Nous rappellerons que cet engagement en matière de l’emploi et de maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés est une première étape dans la mise en place d’une politique globale de promotion de la diversité chez Bureau Veritas.
 
 
 
Contact Bureau Veritas
Valérie Vallée, Mission Handicap
Immeuble le Villiers
66 rue de Villiers
92300 Levallois-Perret                                                           

 

Bureau Veritas est le deuxième groupe mondial des services d’évaluation de conformité et de certification appliqués aux domaines de la qualité, de l’hygiène et de la santé, de la sécurité, de l’environnement et de la responsabilité sociale (QHSE) et le leader mondial des services QHSE hors inspection de matières premières. En France, Bureau Veritas regroupe 7400 collaborateurs sur 165 bureaux.
 
(1) 49 % des travailleurs handicapés ont plus de 51 ans.
(2) Comité de Direction, Comités régionaux de Direction, équipe R H, chefs de services, représentants du personnel, service santé au travail et services sociaux

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire