Un nouvel élan pour les labels Egalité professionnelle et Diversité

par Laurène Boussé
82 vues

De nouvelles concertations seront lancées au début de l’année 2023 pour faire évoluer le label Égalité professionnelle et celui sur la Diversité. Lors de la réunion du Club des labellisés Diversité et Égalité professionnelle d’AFNOR Certification, le ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, accompagné de Stanislas Guérini, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques et d’Isabelle Rome, ministre déléguée auprès de la Première ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, ont réuni des employeurs (des secteurs publics et privés). L’objectif était de rappeler l’importance d’engager et d’évaluer les actions en faveur de l’égalité professionnelle notamment.

 

Quel est le bilan des labels Égalité professionnelle et Diversité ?

Le label Égalité professionnelle et le label Diversité ont été remis au ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, au ministère des Armées, à VINCI Group, au Festival lyrique d’Aix-en-Provence et à Radio France.

Durant l’année 2022, 96 organisations publiques et 111 entreprises privées ont été labellisées selon le ministère du Travail.

Qui a reçu le label Égalité professionnelle et le label Diversité ?

  • 69 % des labellisés sont des établissements de plus de 50 salariés, dont 1/3 de PME
  • 31 % sont des collectivités publiques
  • 1/3 des organisations ont obtenu les deux labels Égalité professionnelle et Diversité
  • Les secteurs d’activité les plus représentés sont la banque-assurances, le transport, l’industrie, les collectivités territoriales, les ministères et administrations, les activités de services et les médias.

Ainsi, cela représente plus d’un million de salariés sensibilisés à ces problématiques en France grâce au label Égalité professionnelle et à celui sur la Diversité.

La diversité est une chance pour les employeurs publics ou privés. Elle permet de s’appuyer sur une pluralité de parcours, de profils et de compétences, au service d’une meilleure performance globale. Surtout, elle constitue un levier pour l’atteinte du plein emploi. Il est donc essentiel que les processus de recrutement et les politiques managériales intègrent des actions en sa faveur et se dotent des outils pour lutter efficacement contre les discriminations sous toutes leurs formes.

Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion

 

Des évolutions prévues en 2023

Le label Égalité professionnelle et le label Diversité ont été créés par l’Etat en 2004 ainsi qu’en 2008 pour le second. L’objectif de ces labels est clair, structurer l’action des organisations en faveur de l’inclusion. Ils ont par la suite été revus avec les différents ministères, les partenaires sociaux et l’ANDRH  (Association Nationale des DRH). Les labels Égalité professionnelle et Diversité vont ainsi évoluer en 2023 pour les entreprises de plus de 50 salariés.

Pourquoi ? Afin de mieux tenir compte des violences faites aux femmes, de l’évolution des modes de travail, de l’index égalité hommes-femmes et de l’usage de l’intelligence artificielle au sein de la fonction des ressources humaines.

Le Gouvernement précise que le label Égalité professionnelle et le label Diversité ont pour objectif d’accompagner les organisations en matière de performance sociale, afin de prévenir les discriminations et promouvoir une véritable égalité des chances, la diversité et une égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. En effet, les entreprises employeuses occupent un rôle clé face à ces enjeux.

Les enjeux de diversité et d’égalité sont majeurs aujourd’hui dans la fonction publique. Il s’agit bien sûr d’une nécessité en termes d’exemplarité et d’équité. (…) Je souhaite réaffirmer mon engagement pour que les organismes publics soient davantage labellisés (notamment les collectivités territoriales et les hôpitaux qui sont aujourd’hui moins engagés dans cette démarche) et la modification à venir du cahier des charges est une formidable opportunité pour promouvoir et diffuser largement la labellisation dans les secteurs publics.

Stanislas Guérini, ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques

 

 

Zoom sur le label Égalité professionnelle

Le label Égalité professionnelle vise à promouvoir égalité et mixité professionnelle au sein des entreprises. En effet, il promeut les bonnes pratiques en matière d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Il est délivré par AFNOR Certification et constitue une propriété de l’Etat. Sa durée correspond à quatre ans. Au bout de deux ans, un audit vérifie l’application des plans d’actions prévus. Pour obtenir le label, l’entreprise doit valider les différentes étapes de validation du dossier de candidature. Le coût de l’audit dépend de la taille de la structure.

Les 4 critères pour obtenir le label Égalité professionnelle :

  • Formaliser sa démarche :
  • Impliquer la direction : sur la pertinence, l’instauration et le suivi de la politique d’égalité
  • Communiquer en interne et lutter contre les stéréotypes ainsi que le sexisme en entreprise
  • Agir et évaluer en faveur de l’égalité professionnelle dans la gestion des ressources humaines et la gouvernance de l’entreprise

Le changement dans notre société passe par nos organisations, privées comme publiques. Elles ont les moyens en se transformant, d’inspirer et d’impulser de nouveaux comportements. Il est important pour nos ministères de s’inscrire pleinement dans cet engagement en poursuivant la démarche et en incitant le plus grand nombre à répondre aux attentes de nos concitoyens de se sentir accueillis, valorisés, respectés et traités équitablement au sein de leur collectif de travail.

Isabelle Rome, ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et Égalité des chances

 

Serena Lousebus

 

Credit photo : compte LinkedIn Afnor Certification