Musclez vos collaborateurs !

par La rédaction

Un conseil à prendre au sens propre du terme, pour booster leur efficacité. Mais avant de lire cet article : êtes-vous bien installé ?
Comment adopter la bonne posture, chasser le stress et faire quelques exercices de musculation, le tout sans quitter son poste de travail ? Les conseils de Martine Ferrari, psychomotricienne et collaboratrice du programme en ligne GymStill.

 

Tiens-toi bien !

On nous l’a souvent répété, et pourtant, maintenant adultes, nous continuons à nous « vautrer » sur notre siège, à table, au bureau, du matin au soir. « Nous nous sommes rendus compte que les personnes qui passent des journées derrière un écran, assis à leur bureau, souffrent d’une fragilité du corps et d’un relâchement des abdominaux », constate Martine Ferrari. C’est dans le haut du corps, notamment la nuque et les épaules, que les tensions sont les plus fortes. Des « traumatismes dus à une mauvaise posture », explique la psychomotricienne, également directrice de l’école de danse Choreia depuis plus de 20 ans. Des traumatismes qui peuvent dégénérer jusqu’au lumbago.
 
La solution : « travailler sur la musculation profonde, révèle la professionnelle, et le maintien du corps ». Cela au bureau, mais aussi dans les gestes de la vie courante, dans le métro ou à la maison. Oubliée la posture cambrée. Pour adopter la bonne posture au bureau, « il faut se détendre au maximum au niveau des épaules, prendre appuie sur l’assise, relâcher les bras », détaille-t-elle avant de poursuivre : « Ce n’est pas une position naturelle », mais on finit par l’adopter.
 
A la pause déjeuner, on ne relâche pas l’effort : « Avant bras posés sur la table, dos droit », conseillent les kinésithérapeutes partenaires de la solution GymStill. Dans cette position, l’estomac se replace, facilitant la digestion, et les poumons s’ouvrent. « Inspirés des techniques de yoga, les mouvements sont associés à la respiration », précise la psychomotricienne. Un bon moyen d’évacuer le stress. Parmi les exercices proposés, celui, tout simple, de l’étirement des cervicales : « Poussez du doigt sur le menton pour mettre les cervicales en extension vers le haut du crâne ».
 

Quel intérêt ? 

On entend d’ici les détracteurs : après la sieste, les massages, voilà maintenant la gymnastique au bureau ! Mais le lieu de travail n’est ni un centre de remise en forme ni un espace de relaxation !
 
Sans troquer le costume cravate ou le tailleur pour un justaucorps à la Véronique et Davina, faire quelques discrets exercices de musculation peut-être bénéfique pour le salarié… et l’entreprise. « Il existe une relation directe entre l’état du corps et le psychisme », confirme la spécialiste. En forme, chacun est plus disponible, plus efficace. Moins stressé, on est aussi plus social et la communication entre collègues passe mieux.
 
« De nombreux arrêts de travail sont dus à un état semi-dépressif, à des problèmes de dos. Entretenir son corps permet de réduire ce risque », ajoute Martine Ferrari.
 
Et si une dizaine de minutes d’exercices par jour pouvait finalement faire gagner en temps et en performance ?

 

Typhanie Bouju

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire