Les effets négatifs du télétravail !

Les effets négatifs du télétravail !

Aujourd’hui, de nombreux collaborateurs souhaitent opter pour le travail à domicile, et cela pour de nombreuses raisons. En effet, travailler depuis chez soi apporte de nombreux avantages comme par exemple, la réduction de son temps de transport. Néanmoins, le télétravail pourrait avoir des effets dévastateurs … Explications !

Une facette du télétravail inquiétante !
Même si les Ordonnances Macron ont assoupli récemment le dispositif du télétravail dans le but de permettre au plus grand nombre d’en bénéficier, il semblerait que ce dernier présente beaucoup plus d’inconvénients que d’avantages. En effet, une enquête récente a démontré qu’il apporterait, par exemple, beaucoup plus de stress que si le collaborateur travaillait en entreprise. Les effets sur la santé sont donc bien réels !

Par ailleurs nous savons tous que le fonctionnement d’une entreprise repose sur le collectif. Ce qui veut dire que le collaborateur en télétravail perd environ 50% des informations. De ce fait, il n’est pas totalement intégré ! A terme, ce dernier sera totalement détaché de l’entreprise. D’ailleurs, si des informations confidentielles doivent être transmises, comment cela se passe ? Cela a donc forcément un impact négatif sur les relations de travail.
De plus, du côté des employeurs, le management à distance reste tout de même très compliqué. Une supervision donc visiblement très difficile !
Notez-le : aujourd’hui, le télétravail est tout de même peu développé en France !

Une enquête a ainsi démontré que 65% des salariés en télétravail souffriraient de l’isolement social et de la perte de l’esprit d’équipe. Cette même étude a démontré que la santé des télétravailleurs était forcément impactée.
Même s’il présente de plus en plus d’intérêt pour les employeurs et les salariés, en réalité, il existe un réel problème d’encadrement et de gestion du temps. Il faut donc être très vigilant ! Le télétravail n’est donc pas un système gagnant pour les collaborateurs et les employeurs !
Attention : le télétravail ne semble donc pas être le rêve alors !

Quelle solution à envisager ?
Pour ne pas tomber dans les dérives, certains collaborateurs optent pour le télétravail partiel c’est-à-dire travailler 2 à 3 jour par semaine à domicile, et le reste du temps en entreprise. Cette solution peut s’avérer efficace puisqu’elle permet de conserver un lien avec l’entreprise et notamment avec les autres membres de l’équipe. Le collaborateur en question n’est donc pas totalement déconnecté !
Néanmoins, une étude a démontré qu’à partir de 3 jours de télétravail, le lien social serait perdu ! En d’autres termes, 2 jours seraient le nombre de jour idéal !

Pour la santé physique et mentale des télétravailleurs, il est primordial de mettre en place des règles strictes et de bien cadrer le dispositif.
Par ailleurs, pour discuter de la charge de travail, il est recommandé à l’employeur de discuter lors de l’entretien annuel.
Notez-le : le travail à domicile plus ponctuel s’avérerait être tout de même la meilleure solution !

Il convient de préciser que même si le télétravail n’est pas fait pour tout le monde, cela reste tout de même un mode de fonctionnement moderne, à adopter ou pas !

En définitive, le télétravail s’avère séduisant mais pas si efficace que cela, au vu des effets sur la santé que cela peut engendraient. Seul le temps permettra de préciser si les craintes recensées sont avérés ou pas. Affaire à suivre…
Yasmine BELHO

Articles RH en relation

Pass vaccinal : les nouvelles règles à connaître

Le télétravail obligatoire : maintenu pour 2 semaines

Qu’est-ce que la “Grande démission” ?